essai : le YAKKAir 2 mise a jour 10/2011

Afin d’éviter tout malentendu , j’en suis le concepteur, donc je pourrais être taxé de partialité , les avis de propriétaires se trouvent sur Forum-kayak rubrique yakkair .
Sinon pour avoir navigué dessus depuis un an et parcouru pas mal de miles en solo et en bi , voici ma vision de ce KG .
nouveauté 2011 .
Le bateau comporte des bumpers d’étraves modifiés , deux orifices de vidanges sur le pont arriere , et les points de fixation des sièges se trouvent désormais sur le centre du boudin, les portants( pieces qui supportent le plancher) sont désormais en dacron ,( même tissu que les boudins) ce qui évite la rétention d’eau ,et les poignées de portage deviennent plates
le bateau est décliné en version "fishing " avec une tenue camoufflage du pont et sieges avec porte cannes

Le bateau se présente dans un sac de dimensions réduites , avec sur les cotés des emplacements pour loger les pagaies . ( les pagaies démontable en quatre partie ont été développées pour ce modèle par Bic Sport ) . Une poignée de portage sur le dessus et deux bretelles excamotables dans une poche sont également présentes .Le sac est relativement étanche , et comporte des roulettes et une poignée escamotable .
A l’ouverture du sac , on sort : le plancher , la quille , l’ensemble enveloppe et boudins , une pompe de type " double effet ", équipée d’un manometre et de deux tuyaux adaptés aux différentes valves ( HP ou normale ) ainsi que deux sieges confort , et deux cale pieds réglables , ce qui autorise la navigation en biplace comme en solo .
En solo le siege se place sensiblement au centre du bateau , ou plus en arrière selon le matériel emporté .
Le montage /gonflage prend environ 10minutes .
petite astuce , en attachant les cale pieds aux anneaux du siège ( et non au bateau) cela fait une manipulation de moins lors du démontage remontage ;-)
voici le dépliage montage et demontage pliage … en fotos , attention c’est en PDF
yakkair_montage
bk09_yakkair2_3-4_460
On remarque le gros renfort d’étrave et la bande d’usure placée sur toute la longueur du bateau au niveau de la quille . La ligne de vie qui s’averera pratique pour fixer les accessoires ( en plus de la sécurité qu’elle représente ) court sur la quasi totalité de la longueur du bateau.
Les filets avant et arrieres permettent de glisser des affaires qui ne craignent pas d’être mouillées ou des sacs étanches .
Les poches en mailles présentes de chaque coté et à chaque emplacement avant et arrière ajoutent au confort d’utilisation.
Une derniere poche à l’abri des embruns est placée sous le triangle avant est fermée par un zip .
Les sièges sont réglables sur une très grande latitude avant arrière , en solo comme en bi. Ils sont fixés en avant et en arrière assurant un bon maintien dorsal.

On charge le matériel à bord : pour ma part j’emporte la pompe avec ses deux tuyaux , une serviette , des vetements secs et chauds ainsi qu’un coupe vent sous le filet arrière , dans un sac étanche ( car le mano et la pompe n’aiment pas l’eau ) . Ma compagne place ses affaires seches sous les filets avants dans un sac étanche . Les clefs de voitures , les lunettes et les barres de céréales sont placées dans la poche sous le pont avant pour éviter toute perte même en cas de déssallage.
Les bouteilles d’eau ou les gourdes se placent dans les filets latéraux . Pour les longues sorties un sac étanche de 30 litres prend place sous mes genoux sur la place arriere .
Le bateau posé sur l’eau est incliné , il semble instable , car il repose sur la quille gonflée et le fond du bateau est en V marqué . Dès que l’on prend place à bord , en s’asseyant par le travers ( fesses en premier ) la carène prend sa forme en aile de mouette , le bateau est alors très stable. Comme sur la plupart des biplaces , c’est le passager arrière qui dirigera la trajectoire du bateau , en calquant sa cadence de pagayage sur le passager avant . Le bateau va droit , contrairement à la plupart des gonflables à fond plat il ne louvoie pas . La position de navigation "hight angle" ( pagaie haute ) est toutefois plus adaptée que le " low angle " (pagaie basse circulaire ) qui sera privilégiée pour les demi tours sur place . Le bateau est stable sur sa trajectoire mais reste très manoeuvrable, il n’est pas directeur comme un Kmer rigide ; cela est du au creux maxi placé légèrement en arrière du centre du bateau et qui sert de point de pivotement . Plus le chargement sera important et plus le kayak sera stable sur trajectoire.
L’humidité à bord est présente selon les méthodes de pagayage , et pour la plus grosse partie due au ruissellement des pagaies . Ce ruissellement se glisse dans les fonds sous le plancher HP , vous préservant d’avoir les fesses dans l’eau . Lors de nombreux essais j’ai pu mesurer environ 5 litres à bord pour deux heures de pagaie à deux équipiers .
Pour vider le bateau , nous le plaçons sur le champ , et sur un rocher ou un muret , puis en l’inclinant et en appuyant sur le bord du pont l’eau s’écoule ( les modeles 2011 permettent un vidage par les orifices dédiés en soulevant le bateau par l’avant et en le plaçant sur champs).
Le passage dans le clapot est bon , le bateau mouille peu jusqu’à des vagues d’environ 0,50m. Nous croisons sans forcer a 3 noeuds .
Pour se mettre à l’eau nous nous plaçons en travers de la marche pieds dans l’eau. Lorsqu’il y a du vent , je reste relié au bateau par un leash (un lien, accroché au poignet ou à la ceinture ) afin d’éviter de le perdre de vue . Car une fois hors du bateau celui ci augmente sa prise au vent et peut dériver rapidement. Il est aussi possible de nager avec le bateau comme bouée de surface , la traction est négligeable .La remontée à bord est facilité par la présence des poignées latérales . Pour le portage à deux les poignées avant et arriere font l’affaire . Compte tenu de son faible poids il est possible de le transporter seul , porté par une poignée latérale ou posé sur la tête comme un canoé ;)

Les défauts liés au concept :
Le séchage , comme tous les bateaux de type double enveloppe le séchage est moins "simple " que pour un bateau en simple enveloppe . Cependant , le bateau très facile à démonter permet un séchage complet sans dévisser de valves ou autres inconvénients mécaniques . Il suffit d’un peu d’anticipation , emporter une éponge et un chiffon par exemple, et le séchage sera quasi complet sans ruissellements . A noter , le tissu des boudins ne fait pas de rétention d’eau.
La capacité de charge : deux personnes à bord , avec deux ou trois sacs étanches est possible pour un poids total de 200 kg environ en confort et jusqu’à 250kg au maximum , en perdant des performances c’est évident .
Le gonflage : deux éléments en HP, la quille et le plancher ( haute pression 6,5 psi maxi ) et deux boudins avec un tuyau en Y ( pression normale , 3,5 psi ).
Un bateau un peu court pour un programme de randos sur plusieurs jours . La limite de chargement n’étant pas le poids mais le volume de chargement comme sur bien des KG …..mais de nombreux témoignages d’utilisateurs bivouaquants avec contredisent cette affirmation .. françois et sa compagne en balade dans les agriates juin 2011

et leur petit bivouac a l’abri ..

les qualités:
-Le faible poids .
-Les performances
-La solidité des vessies en Uréthane
-La protection au frottement ( bumpers avant et arriere, bande d’échouage sur la longueur du bateau.)
-L’interchangeabilité des éléments .( un élément est perdu ou détruit ; vous pourrez vous en procurer un nouveau standard en remplacement) .

accessoire du YK2 HP : le string de pont

L’objectif consiste a renforcer encore la raideur du bateau qui est a l’origine de ses performances .
En contraignant les boudins vers le centre on bloque le plancher et on évite que les boudins s’écartent lorsque les contraintes viennent du fait d’une mer formée . Cela a également pour effet de réduire un peu la largeur du bateau et de tendre la peau de la carene .

Les deux parties sont séparées par une boucle centrale , qui, si besoin est , sert de largueur en s’ouvrant immédiatement .
la navigation en solo comme en Bi est possible avec cet accessoire ; en solo elle crée un cale genoux qui augmente la force de transmission du pagayage .
Le système permet également de placer un sac de pont dessus en travers et de passer les pieds dessous .

Il est possible d’essayer le principe à l’aide de simple sangles bagagères , sans dépasser la compression qui amène le bateau avec les deux boudins parallèles au centre du bateau , plus contraindre ne sert ensuite plus a rien et dégrade les écoulements de la carène .
voila le principe

Et pour avoir un avis objectif , l’essayer est le mieux …. :-D
ici ne liste des centres d’essais .

http://fr.bicsportkayaks.com/news-evenements,5/points-tests-essayez-les-yakkair-nomad/39.html

About these ads
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagué: , , ,
Publié dans essais de kayaks, kayak, Uncategorized, yakkair
219 commentaires sur “essai : le YAKKAir 2 mise a jour 10/2011
  1. Lionel dit :

    Merci pour votre présentation. Quel sera son prix svp ?

  2. pinkandy dit :

    le prix public conseillé est de 899 euros ;)

  3. Raphaël dit :

    Bonjour Andy, je me demandais où en était le projet de pontage partiel… Est-ce qu’on peut toujours rêver de l’avoir à la livraison des bateaux (début avril)?
    J’espère que l’hiver a été prolifique ! ;-)

  4. pinkandy dit :

    pour l’instant je n’ai pas de confirmation définitive , mais il est possible que la livraison des pontages soit retardée , la mise en vente d’un produit non présenté avant la saison peut poser probleme en production , a confirmer par la suite d’ici avril .

  5. Gibo dit :

    Bonjour Andy,
    Bien content d’avoir trouvé ton blog. Superbe ta présentation du yakkair. Pour ma part j’en suis à ma deuxième saison de kayak sur mon Sevylor Hudson (utilisation randonnée en mer en Andalousie) et j’adore ces sorties. Je reviendrai régulièrement pour te lire directement sur ton blog. Bonne saison!!!

  6. Lebas dit :

    Bonjour,
    J’aimerai savoir si on peut essayer le YAKKAIR2 sur le 06 ?
    Quel est son rendement par rapport à un NAUTIRAID par exemple ?
    Y a t’il des jupes associées, pour une utilisation mono ou bi ?
    Merci pour vos informations

  7. pinkandy dit :

    entre le nautiraid et le Yakkair , le programme n’est pas le même , un metre de longueur les sépare , et l’un est en démontable et l’autre gonflable ..et si le yakkair pese 15kg environ le nautiraid 500 en pese autour de 30. les budgets sont aussi du simple au triple .
    pour le rendement , il n’est pas similaire c’est sur . à longueur égale et charge égale des bateaux peuvent plus facilement se comparer .
    ceci dit , je croise en bi a une moyenne de 5 a 6 km/h , en km pour être plus précis . je n’ai pas mesuré les moyennes obtenues avec des nautiraids sur deux heures et plus .
    les pontages optionnels feront leur apparition pour 2010 , mais il n’est pas prévu de pontage complet ou de jupes qui s’adressent plus a un public de bateaux de randonnée plus grands a mon avis .

  8. lebas dit :

    Merci pour les réponses, voici d’autres questions:
    La moyenne en bi de 5, 6 km/h est j’imagine sur une mer très calme, quand est il lorsque il y a des petites, moyennes vagues ?
    Avez vous pu comparer le K2 Sevylor avec le YAKKAIR 2 ?
    Est ce que le YAKKAIR2 est suffisament stable en utilisation mono pour remonter dans le kayak en mer ?

  9. pinkandy dit :

    Bonjour .
    Le clapot méditerranéen est moyen mais rarement nul ces vitesses sont des vitesses moyenne constatées sur le tour des iles de Lerins soit environ 10 a 12 km , dans une mer certes pas formée mais clapoteuse .
    Comparer avec le pointer , je n’en ai pas vu par ici et je ne dispose pas de ce bateau .. donc pas de mesures , mais sur le plan déformations longitudinales , le Yakkair est beaucoup plus rigide .
    Pour la stabilité elle est supérieure ( largeur maxi plus importante )
    En solo ou en bi remonter à bord est plus que facile .
    Pour une navigation dans une houle plus formée nous avions un à deux km/h de mieux que l’advanced convertible qui nous accompagnait et qui se déforme dans les vagues . Sur eau plate le AE est probablement un poil plus rapide que nous ( il est plus long et moins large = moins stable aussi .. ) car c’est la déformation dans la houle qui freine les gonflables en général .

    • lionel dit :

      Bonjour
      j hesite entre l achat du yakkair 1 ou 2
      Dans ma situation j utiliserai le yakkair principalement en solo
      mais ma copine aimerait m accompagner quelques fois
      dans les differents points de vente de ce produit personne n a pu me renseigner correctement sur le fait que le Yakkair 2 pouvait s utiliser en solo – j ai eu tous les sons de cloches possibles
      - ceux ou c etait possible mais tres difficile meme impossible
      - ceux ou il n y avait pas de problemes particuliers en solo

      j ai peur quand solo le yakkair 2 soit trop leger en mer un peu formee

      Merci d avance pour votre reponse

  10. pinkandy dit :

    consternant de la part de revendeurs ..
    mais passons , le yakkair 2 est bien sur utilisable en solo c’est sur ce blog ;) la : https://andypink.wordpress.com/2008/12/17/comme-on-me-pose-la-question-le-yakkair-le-two-en-solo/

    il suffit d’avancer le siege sur les attaches plus en avant d’un cran .
    j’ai beaucoup navigué en solo aussi cet hiver et il n’y a aucune restriction particuliere si ce n’est la raison , un force 6 avec 2m de creux ce n’est pas le produit a choisir , mais du clapot et jusqu’a 15 noeuds de vent ça le fait bien même en solo .
    comme le bateau est plus large au centre , une pagaie un peu plus longue sera la bienvenue ( 220cm .. ou plus selon ta taille )
    si tu optes pour un One en solo il sera plus joueur , plus léger , mais a deux ce n’est pas son programme :D

    • lionel dit :

      Merci pour votre réponse
      cela confirme de plus en plus mon choix sur le Yakkair
      et comme vous me l avez dit la "raison" en mer est souvent la solution a de nombreux problemes

  11. pO dit :

    Bonjour,

    Je pratique le kayak de façon occasionnelle, j’ai déjà navigué sur plusieurs rivières et je viens de m’installer sur la côte varoise, donc l’occasion d’essayer le côtier. J’aime bien quand même un kayak qui glisse bien. Les Sevylor sirocco ne sont pasa cher mais me paraissent un peu lents…
    Le Yakkair te semble-t-il un bon investissement pour moi ?

    Merci

  12. pinkandy dit :

    le Yakkair est assez peu comparable en effet avec le sirrocco qui est plutot typé eaux vives modérées je pense .
    tu ne dis pas si tu navigue seul ou a deux , car si c’est seul , je te conseille le One qui est tres léger et maniable .
    un investissement , peut être pas mais un achat dans ce qui te correspond probablement ;)

    • pO dit :

      J’aurai souvent l’occasion de naviguer à plusieurs (et j’ai pas mal de potes qui avoisinent les 2 mètres (ils pourraient rentrer à deux dans le 2 places ?)
      Les Yakkair sont quand même polyvalents ? ou l’eau vive modérée n’est pas au programme ?
      Last Question : pas d’offre du type pour un Yakkair 2 acheté un Yakkair 1 Offert ?

  13. lyonel dit :

    C EST LE TOP

    Voila ce que j ai a dire – j ai finalement achete le Yakkair 2
    et franchement il est super en bi je l ai essaye en solo il n y a pas de blems

    le petit probleme a ete de retrouver le bon pliage pour le mettre dans le sac a dos du premier coup mais c est que du plaisir

  14. pinkandy dit :

    content que le concept te plaise Lyonel ;)
    le pliage , bien regarder la notice , et pour faciliter la mise en sac j’enleve a chaque fois la quille aussi , en ouvrant uniquement le velcro central . la remise en place s’effectue en glissant la quille dans les bracelets des extrémités , puis une fois gonflée , on ferme celui du milieu en centrant la quille .
    bien rentrer els cotés du bateau jusqu’au centre avant de le plier sur le champ est la clef d’un compactage qui laisse encore bien de la place libre dans le sac :D

  15. Jean-François dit :

    mon premier Kayak de mer…est le Yakkair 1
    Premiers essais ce WE à Cadaques. Pour un néophyte, au premier abord on a une impression de stabilité et de rigidité. Le deuxième essai avec de la tramontane me permet rapidement d’identifier les situations qui pourraient se compliquer… mais j’ai découvert aussi le coté ludique du bateau et sa grande maniabilité. UN REGAL!!
    Petit bémol le plancher se dégonflait et j’ai du faire une réparation d’entrée? Que penser du sérieux de la fabrication?

    • pinkandy dit :

      si le plancher présente un défaut, pas de problèmes il te sera changé , appelle le magasin qui te l’as livré ou sinon le sav de Bic Sport a Vannes .
      bien sur la prise au vent des KG et des sit on top en général les rends plus sensibles au vent que des kayaks rigides , mais ils présentent beaucoup d’autres avantages ;) la capacité a le mettre sur le dos pour rentrer a pied si tu te fais prendre dans un gros coupd event n’est pas négligeable !…

      bonnes balades .

  16. Joe dit :

    Convaincu à la lecture du blog j’ai commandé un Yakkair2. Reçu ce matin j’ai eu le temps de faire un petit essai en duo en rivière. Effectivement grande facilité pour le montage-gonflage comme pour le démontage-dégonflage. Pour le pliage le premier coup à été le bon.
    C’est vraiment du beau matériel, belle qualité de finition, tous les détails sont bien pensés. A terre le bateau est très rigide et aussi léger.
    A l’eau la stabilité est surprenante. La navigation tout de suite fluide. Il est facile à mener, il garde une bonne inertie et ne se dandine pas, saud à pagayer comme des brutes.

    Bravo Andy c’est un vrai beau produit de loisir.

    Je vais l’essayer en rivière "vive" ce week-end. Je repasserai pour vous donner nos impressions.

    La seule chose que je n’ai pas bien "comprise" c’est les cales-pieds. Je m’attendais à qqchose de plus proche de fullstraps type windsurf ou kite. J’avoue que je n’ai pas vraiment su comment positionner mes pieds.

    • pinkandy dit :

      salut Joe , merci pour les compliments ;)
      Les cale pieds se fixent sur les mêmes points d’attache que les sièges . le but est de transmettre la poussée par les pieds aussi ;) donc quand on pagaie avec la pale gauche dans l’eau on pousse sur le pied gauche etc .. cela augmente l’efficacité . Des foot straps seraient dangereux en cas de retournement sur un kayak et la traction vers le haut n’est pas de mise ici , contrairement au fun ou au kite .
      Tiens nous au courant de tes essais eau vive , pas trop quand même il n’est pas vraiment conçu pour cela .. si le bateau est rempli d’eau , un conseil retourne le a flot , puis remet le à l’endroit il sera ainsi vidé sans soucis beaucoup plus rapide que de revenir a terre pour lever l’eau contenue dans le bateau !…. .

  17. pinkandy dit :

    premiere chose : tu peux naviguer sans la quille sans problemes , bien sur le bateau sera moins agréable mais tu pourra en profiter quand même .

    Je suis surpris que l’on t’ai changé le bateau , ce ne sont pas les consignes !.
    Pour les bateaux qui ont posé problèmes , l’échange des pieces défectueuses a été tres rapide , quel est le magasin qui te l’a vendu ?
    en, gros ils ne voulaient pas prendre le temps de changer la piece .. désolant de constater cela de la part d’un revendeur .. mais il en va ainsi quelquefois ..
    as tu reçu la nouvelle quille ?

    a+
    Andy

    • Didier VAN BELLEGEM dit :

      Bonjour Andy et tous les kayakistes gonflés ;-)),
      J’ai fait l’acquisition d’un Yakkair two en mai dernier après avoir bien étudié le problème sur tous les forums de kayak et en particulier ici-même.
      Nous l’avons d’abord testé (mon épouse et moi) sur le Lac du Bourget (nous sommes de Grenoble) et avons été enchantés par ce bel engin si pratique et très maniable pour les débutants que nous sommes. En Août, nous l’avons emmené en Espagne, à Denia où il y a des côtes rocheuses superbes. Aussi efficace dans les vagues qu’en eau calme ! Nous nous sommes régalés et nous n’avons pas toujours respecté la limite des 300m…
      Deux petits défauts de jeunesse toutefois:
      - les plaques de plastique blanc qui rigidifient la proue et la poupe se voilent avec le temps et le nez à tendance à se tordre (et du coup le patin de caoutchouc de l’avant a même tendance à se décoller sur un côté)… J’ai lu sur un autre forum qu’on pouvait les remplacer par des nouvelles, plus rigides.
      - j’ai moi aussi une fuite du boudin de quille qui perd sa rigidité (en une demi-journée, ce qui n’est pas trop gênant pour l’instant !).
      Je vais donc m’adresser à Décathlon où je l’ai acheté pour qu’ils me changent ces 3 éléments.
      Encore toutes mes félicitations pour la conception de ce beau jouet de plage !
      A bientôt.
      Didier

      • pinkandy dit :

        merci pour ces compliments :D
        en ce qui concerne les plaques avant et arrière erreur de jeunesse en effet elles sont renforcées et échangées sans problèmes .
        en ce qui concerne la fuite sur la quille : avez vous localisé la fuite ? facile en plongeant celle ci dans l’eau , les bulles localisent même pour une fuite minime ce qui est votre cas . La si c’est en plein tissu , boucher avec le kit de réparation , et si c’est la soudure demander un remplacement effectivement ;)
        pour les 300 metres promis je ne le dirais pas :D

      • Didier VAN BELLEGEM dit :

        Merci Andy pour la réponse rapide.
        Ayant mon après-midi libre, j’ai fabriqué provisoirement des plaques en contre-plaqhé marine de 8mm (un jeu d’enfant avec une scie sauteuse et un peu de papier de verre) et mon kayak a tout de suite retrouvé une gueule plus sympathique. Reste le problème du patin en cahoutchouc cranté avant qui reste un peu décollé sur un côté. Je poserai la question au gars de Décathlon pour voir comment y remédier (en fin de saison !) car je n’ai pas envie de le faire moi-même vu la garantie.
        Pour la quille qui se dégonfle, n’ayant pas de baignoire de 4m de long ;-(( et le lac étant un peu loin de chez moi, j’ai employé le vieux test à l’eau savonneuse qu’utilisent les cyclistes: des bulles apparaissent à 2 endroits le long de la soudure longitudinale. Donc je demanderai le remplacement.
        A+ Didier

      • pinkandy dit :

        bien suir réaliser des plaques en CTBX est possible pour se dépanner ou en cas de perte , mais il est préférable de placer les plaques d’origine renforcées .
        pour le décollement partiel du bumper avant , sans images difficile de te conseiller ..
        la soudure de la quille qui perle laisse penser a un remplacement nécessaire en effet …

        bonnes balades avec ton bateau :D

      • pierre dit :

        bonjour,

        je découvre votre site avec plaisir et me régale de tous les commentaires…mon profil 1.90m pour 95 kg j’habite Paris 1 enfant de bientôt 5 ans et une maison familiale en corse…
        j’ai pris la grande décision d’acheter un kayak pour naviguer en corse…réfléchissant en premier lieu à un modèle gonflable (budget, légèreté et facilité de transport)…puis un ami militaire m’a vendu Nautiraid (c’est un ancien utilisateurs des modèles militaires de chez eux…) ils sont très beaux les grands raids mais très chers…seul un modèle chez eux me parait correspondre à mon programme (le beach II 390) qui est en alu…
        Compte tenu de mon poids de ma taille est-il raisonnable/confortable d’envisager acheter un gonflable (je ferai certainement du solo et du bi avec mon fils…) et tant qu’à faire je me suis dit que je pourrais aussi faire du kayak sur la seine ce qui n’est peut être pas envisageable avec le yakkair…

        Qu’en pensez vous?

      • pinkandy dit :

        nos gabarits ne sont pas si lointains , 1,82 pour 85 kilogs apres les régimes ;)
        pas de contre indication pour la riviere bien au contraire , avec un Yakkair 2 c’est le bon choix …
        pour la corse les balades en conditions normales , éviter les vents violents , au dessus de 15 noeuds pour ne pas se faire peur …
        votre fils découvrira le kayak bien jeune ! un futur adepte de plus dans la communauté .. :D
        le beach 2 est un bateau de moins de 4 m donc impossible de naviguer a plus de 300m des cotes ,et de l’immatriculer .. d’autre part le Yakkair vous offrira une plus forte charge d’emport , limitée sur un démontable de moins de 4 metres , mais a vous de choisir : démontable ( copieusement plus onéreux ) ou gonflable … dix minutes a gonfler ou 20 a le monter… etc …

  18. bernard dit :

    bonjour,

    est ce qu’il y a plus de difficultés à manier le 2 en solo que le 1, en particulier s’il y a du vent? ou est ce que les difficultés avec le vent (tramontane chez moi) sont les mêmes avec les 2 modèles pour un utilisateur seul; c’est ce qu’il me semble avoir compris des question précédentes
    j’envisage un achat pour une utilisation essentiellement solo mais j’aimerais avoir la possibilité d’emmener ma compagne parfois. est _il en fait déraisonnable d’acheter un 2 pour une utilisation surtout solo?
    merci
    bernard

    • pinkandy dit :

      la navigation en solo avec le Two est sans problèmes , les performances sont sensiblement identiques ( en solo)
      la prise au vent sera bien sur légèrement supérieure , mais si on veut emporter du matériel a bord ,avec le Two il sera sous la, ligne de prise au vent ( le haut des boudins ) .
      le poids supérieur est un inconvénient pour les transports a dos sinon pas de différences .
      pouvoir faire partager ses balades avec sa compagne est vraiment sympa .. le budget monte un peu … mais …

  19. Thierry dit :

    Bonjour,
    Bravo pour ton blog,
    Je vais acquérir un modèle 2 places. Peux tu me dire quelle type de sac étanches est idéale pour l’avant et l’arrière sous les filets, voir sous les genous.
    Merci pour ta réponse

    • pinkandy dit :

      J’utilise plusieurs sacs étanches , principalement des sacs d4 .. le prix mais surtout l’ouverture par dessus des sacs est pratique . et les élastiques permettent une attache sur les lignes de vie du Yakkair don c pas besoin d e sangles supplémentaires . attention ce ne sont pas des sacs immergeables , mais étanches aux projections . de 40 a 60 litres
      Tu les verra ici : http://www.decathlon.fr/FR/sac-de-voyage-etanche-60-l-33019638/
      Par ailleurs j’ai des sacs étanches D4 également , kaki , avec possibilité de les gonfler et aussi de les vider pour en diminuer le volume selon les besoins de petite taille , environ 10 litres , bien pour les papiers le téléphone etc … .
      Sous les genoux c’est possible avec des 30 litres de type polochon , tout dépend du programme bien entendu ;)

  20. Jacques dit :

    Bonjour Andy,
    Je veux me mettre au canoe avec du matériel léger mais permettant tout de même se faire plaisir en transpirant sur nos beaux plans d’eau et je me suis mis à la recherche, j’ai trouvé ton blog et ce j’ai flippé pour ce canoe qui me semble être un bon compromis et d’un bon rapport qualité/prix , (surtout qu’avec un pote on en a acheté 2 au DK d’Antibes et on a pu les toucher à 750 roros chacun).
    Je me suis empressé de le monter sur ma pelouse pour le montrer à madame. Il est vraiment superbe , j’ai effectué les réglages de sièges et cales-pieds dans la piscine et on se sent bien dedans, du beau matériel et il me tarde d’aller l’essayer ce WE au Mouret Rouge à Cannes. Un petit bémol: je me suis vite aperçu que le bateau était vrillé, en regardant au ras du pont. J’ai bien essayé de le redresser (dégonflage partiel des flotteurs, re-positonnement de l’enveloppe sur les flotteur au niveau des velcros puis regonflage, essais de re-positionnement du plancher…mais rien à faire, je viens de lire qu’il pouvait y avoir un pbm au niveau des plaques de renfort, je vais vérifier demain. A ton avis ? est-ce que tu as déjà eu vent de ce genre de pbm ?
    Merci d’avance de tes commentaires.
    Jacques

    • pinkandy dit :

      tu as un certain nombre de discussions au sujet des réglages du bateau ici:
      http://www.forum-kayak.fr/index.php?board=11.0
      pour faire court le vrillage peut être du a deux choses :
      mauvais positionnement des plaques ou flambage des plaques si modele du début en 5 mm d’épaisseur .
      ou mauvais positionnement des boudins sur la peau .
      Pour y remédier , mettre le bateau en volume mais sans monter en pression .
      s’assurer que els plaques sont bien dans els crocs en caoutchouc noir a l’avant et a l’arriere . ensuite passer la main entre les velcros male et femelle afin de placer la peau de façon symétrique . ensuite monter un peu en pression et réajuster si besoin . une fois cette opération faite une fois , ensuite a chaque gonflage le bateau reprendra sa place sans problèmes , pour autant que au dégonflage l’ouverture des bouchons soit simultanée droite gauche comme le gonflage , pour éviter de faire échapper les plaques . Si l’opération est ratée , centrage des boudins , alors place une feuille de plastique entre les velcros au gonflage pour les rendre inopérants , monte le bateau en pression , puis enlève les feuilles de plastique ( sac poubelle , protege cahier etc … )
      pour demain normalement nous allons au palm beach pour faire un tour avec de spotes si vous passez par la on regarde , vers 10 heures a la plage . direction l’ile ste marguerite sauf si le vent persiste comme aujourd’hui ( 25 noeuds mini ) …

  21. pierre dit :

    merci bcp de votre réponse rapide…effectivement…pour commencer autant commencer plus petit…et puis j’ai toujours bcp aimé BIC SPORT…
    A bientôt sur le site pour la suite des événements.

    Pierre

  22. jacques dit :

    Merci andy pour ta réponse et pour l’invitation,
    Mon bateau avait réellement un problème et le DK d’Antibes me l’on échangé sans problème. Par contre je me rends compte que les rigidifieurs d’étrave , même les derniers (plus épais) ont tendance à se voiler, je pense que je vais les remplacer par du contreplaqué marine , gagner du pois c’est bien mais pas au détriment de la robustesse. Qu’en pensez-vous ?
    Hier à 16 h je suis donc descendu au palm beach avec un pote et sa femme (équipé d’ un gonflable advanced convertible) pour essayer mon canot en solo. Je me suis régalé, il y avait du vent et pas mal de houle, j’ai pas mal embarqué d’eau au départ face aux vagues, je n’ai pas l’habitude ensuite j’ai pris les vagues de biais et tout est rentré dans l’ordre. Palm-beach – ile ste marguerite, puis on a essayer de remonter vers l’est de l’ile face au vent pour trouver un coin pour accoster, en vain car les vagues nous auraient empêcher de repartir donc ps d’accostage et nous sommes repartis en direction de golfe-juan pour ensuite rentrer au palm-beach vent arriere et dans le sens des vagues histoire de voir comment le bateau se comporte, par moment il y avait des creux de plus d’1 m. D’après mon pote, mon bateau était bien équilibré et était à plat dans l’eau mais le prochain coup je règlerais mon siège un peu plus sur l’arrière pour relever un peu l’étrave afin d’embarquer moins d’eau.
    Au cours de la balade, j’ai embarqué près de 10 litres d’eau.
    Peut-être aurons-nous une occasion prochaine pour se voir et faire une balade ensemble ??
    A bientôt.
    Jacques

    • pinkandy dit :

      le SAv fonctionne bien c’est parfait .
      tu peux sans problemes changer pour du ctbx vernis marine , plus rigide bien sur
      ; ne pas sur-dimensionner les plaques , elles doivent rentrer librement dans les fourreaux afin que le zip ferme sans forcer , sutout aux points de rotation .
      pour limiter les entrées d’eau face au vagues , le pontage optionnel qui sera dispo en débutd e saison prochaine sera l’outil qui va bien ;)
      si tu charge plus en arriere tu embarque moins , mais tu augmente un peu la prise au vent , pour comparer le GPS est un bon outil pour vois si tu gagnes en vitesse … ou pas . on pourra faire els essais ensemble un de ces jours si ça te dis :D
      les cerux d’un metre , tu peux aller au dela , cela dépend de l’amplitude de la houle ,j’ai nagvigué en corse avec plus de 2m de houle , ne plus voir la cote entre les vagues sur un si frele esquif est assez impressionnant mais sympa !
      1à litres tu as donc peu embarqué , Joe a rempli le bateau en eaux vives , bien au dessus du plancher et il était encore largement navigable et dirigeable .. et pour le vider a ce point juste simplement le retourner dans l’eau puis le remettre a l’endroit , c’est facile et plus simple que d’accoster dans des rouleaux et remettre ça en repartant ! … :D

  23. sousou dit :

    Bonjour!
    en lisant tout cela, mon ami et moi sommes bien tentés d’acheter un Yakkair 2 pour une pratique sur rivière calme et rando côtière… une question sur la capacité de chargement : ce KG est-il suffisant pour des balades sur plusieurs jours ? en rando à pied nous emportons environ un volume de 70L pour 2 (nourriture comprise). Peut-on arriver à caser cela dans le Yakkair ? Merci!

    • pinkandy dit :

      Il est assez facile d’emporter quatre sacs , un en travers sous les genoux de chaque passager environ 25 litres , ensuite un sac de pont sur l’arriere je place un 60 litres , et un sur le pont avant de 30 litres .
      Attention avec ce type de chargement de pont le bateau sera plus sensible au vent , bien entendu, mais en riviere ou lac et même en mer avec des vents inf a 15 noeuds pas de problèmes a mon avis .
      Restez néanmoins dans une charge approximative de 200 kg maxi pour des bonnes performances .

  24. laurent dit :

    Bonjour Andy, je viens de voir le nouveau kayak bic sur le site nautigames.com, peux tu me dire si c’est toi qui l’a développé et ce que tu en pense?
    http://nautigames.com/frontblocks/shop/ficheproduit/canoe/kayak/KAYAK-GONFLABLE-BIC-YAKKAIR-LITE-ONE-2010-673-154.htm

    • pinkandy dit :

      bien sur c’est encore moi , il est dérivé du Yakkair HP …
      Une discussion a son sujet ici : http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,574.0.html

      Les différences portent sur :
      -plus de plancher HP
      - plus de quille HP
      -un plancher en PVC épais pour supporter 2 psi de pression et une valve a gonflage et dégonflage rapide .
      -bien sur l’aile de mouette de la carene disparait au profit d’une carene plus ronde induite par le plancher et le poids de l’équipage

      La gamme se doit de s’élargir avec un bateau un peu moins cher donc plus accessible .

      Les qualités des bladders Polyuréthane restent donc pression des boudins 3,5 psi , les étraves avec plaque de renfort demeurent elles aussi .

      Et les couleurs sont différentes , bleu pour le Two et jaune pour le one ;)
      Il se nome Yakkair Lite :)

      Il n’est pas encore livrable ….

      Au passage le Yakkair two devient HP

  25. Christophe dit :

    Bonjour, je me permets d’écrire sur ce blog pour avoir des informations pour changer la vessie de mon YAKKAIR2. En effet j’ai reçu très récemment mon canoë (cadeau de noël… super…), mais il y avait un défaut au niveau de la vessie gauche. Le SAV Bic m’a envoyé une nouvelle vessie.
    Quelles sont les choses à savoir pour changer de façon correcte cette vessie ? Comment faire pour que l’entrée de la vessie soit bien fixée au tissu du boudin (comme pour l’autre vessie) ?
    Merci pour vos informations.

    • pinkandy dit :

      il faut bien sur sortir les boudins du bateau , puis ouvrir les deux zips .
      tout d’abord on dépose l’ensemble des boudins de la coque ( sanglettes a désserrer au niveau des plaques avant et arriere …)
      ensuite détacher au niveau des velcro en sortant les boudins .
      on ouvre les zi^s des ^laques avant et arriere .
      on sort les plaques , on dégage la valve en appuyant dessus , apres avoir enlevé le bouchon ,puis on passe la main dans l’ouverture du boudin .
      on tire doucement sur le bladder ( la vessie ) et on le dégage .

      on love en accordéon le bladder a l’entrée du boudin . l’insersion se fait de l’arriere vers l’avant ).
      une personne tient le boudin (il peut être fixé au sol , sous un pied de chaise par exemple .. c’est plus facile a deux .)
      pendant que l’on introduit la main par le coté oppose
      on passe le bras par l’ouverture de l’avant en retroussant le boudin comme une chaussette le long de son bras en allant vers l’arriere ,
      puis on tire doucement vers l’avant en pinçant le bladder a plat entre sa main qui est a l’intérieur du boudin . arrivé au bout on sort un peu pour que la valve arrive a sa place .

      l’important est de ne pas torsader le bladder dans le boudin sinon c’est a refaire .

      on passe la valve dans son orifice , on met bien le tissus dans la collerette de la valve , on peu s’aider d’une cuiller ou autre mais pas d’objet tranchant …
      ensuite on passe la main pour entrer proprement et a fond les extrémités dans leur logement .

      remontage de l’ensemble dans le bateau … positionnement des velcros approximatif , puis lors du prochain gonflage , ne monter en pression que pour donner la forme , et ensuite ajuster les velcros de façon symétrique , puis monter a pression d’utilisation ..

      une vidéo sera mise en ligne sur le site Bic Sport d’ici quelques temps , ceux qui en auraient besoin avant peuvent me la demander …

      bonnes navigations avec votre Yakkair ;)

  26. JLD dit :

    Bonjour
    J’en ai marre de louer des kayaks lourds pour faire des parcours avec les"commerciaux"et j’envisage d’acheter un gonflable afin de m’autonomiser
    Questions: Yakkair HP est il plus costaud que Lite à paraître ?
    Les rivieres sont accessibles jusqu’à quelle classe ( 1,2,3?)
    Merci pour votre réponse
    PS Ou est il vendu le moins cher ? DK ? site BIC ? ailleurs ?

    • pinkandy dit :

      le lite est identique au HP , sauf sur :
      le plancher qui sur le HP est haute pression , il améliore la rigidité du bateau ; la quille fait une carene en aile de mouette , qui rend le bateau plus directeur . les budgets ne sont pas les mêmes .. et la couleur change …
      pour la riviere , classe 2 maxi a mon avis , car le bateau n,’étant pas autovideur , il n’est pas fait pour les rivieres eaux vives . pour de la riviereen balade ou de l’eau plate , lacs etc , le Lite fonctionnera tres bien aussi .

      en ce qui concerne les revendeurs , vous avez le choix entre grande distribution , détaillants , internet ou direct Bic sport . les prix varient assez peu de ce que j’ai pu observer , en fin de saison certain soldent un peu le stock , comme dans tout matériel nautique .. ;)

  27. vitto dit :

    le Yakkair HP Two est il bien homologué mer au delà de la bande des 300 mètres ?

    • pinkandy dit :

      effectivement le YAKKAIR two HP dispose d’un certificatd e conformité a la Division D240 , a demander au constructeur avec une preuve d’achat jointe . Il est immatriculable en catégorie C , au dela des 300m de la cote et avec deux miles nautiques des cotes pour distance maxi , sous réserve bien entendu de disposer du matériel de sécurité correspondant ;) .
      la catégorie C autorise 6 miles , mais seulement pour les bateaux autovideurs ou considérés comme tel ( ponté et jupé ) ce qui n’est pas le cas du Yakkair Two .

  28. jmvitto dit :

    Je suis passe chez Decath voir le Lite 2. Il n’etait pas deballe et la vendeuse a gentiment accepte qu’on le deballe et le monte. C’est tres simple et tres rapide. Dommage que le trepied de la pompe se soit casse pendant le pompage. Pliage tout aussi rapide. Super. En relisant le super blog je viens par contre de comprendre qu’il y avait 2 modeles : le HP2 et le Lite2. Pour un usage intensif lequel vaut il mieux ? Le HP a t il aussi un plancher qui se gonfle et les formes rigides a l’avant et arriere comme le Lite ?
    Merci encore pour votre aide precieuse.

    • pinkandy dit :

      Bonjour ,
      le Lite est décliné du HP , en supprimant le plancher Haute pression et la quille c’est un tres bon petit bateau , mais moins rigide que le HP

      le concept d e s plaques avant et arrieres est conservé sur les deux bateaux , et la qualité des vessis en Uréthane est é galement identique . l’objectif : réaliser un bateau un peu moins cher pour ceux que la mer a plus de 300 m des cotes n’intéresse pas ou peu .
      le Lite n’est donc pas homologable en catégorie C , alors que le HP lui est autocertifié a 2 miles des cotes , avec le matérielde sécurité adéquate bien sur .

      bon choix et s’il vous manque des données , vous pouvez vous rendre sur le Forum-kayak sur lequel nombre de possesseur sont d éja en ligne pour vous éclairer sur votre choix .

      pour la pompe je suis surpris , car normalement il n’y a pas d e trépied , c’est une pompe de type Kite , tres solide .. ?

  29. Guillaume Migliaccio dit :

    Bonjour Andy,
    Tout d’abord félicitations pour ce merveilleux Yakkair et cette belle aventure conceptuelle.
    Nouveau possesseur d’un Yakkair 2 dans le but de faire des sorties à la journée et des bivouacs de 2,3 jours.
    Je ne l’ai essayé que 2 heures, mais cela me semble très prometteur!!
    Dans un but d’optimiser encore le confort lors de bivouac et de se protéger du vent, du soleil et de l’eau due au ruissellement des pagaies, Je souhaiterais réaliser un pontage pour 2 personnes, avec possibilité d’y ajouter des jupes mais sans perdre le filet de devant (Comme avec le pontage officiel Bic).
    Il me semble vraiment jouable de réaliser ce pontage, grâce notamment aux nombreuses possibilités de fixation tout autour su Kayak (merci!)
    Seule contrainte peut être, la possibilité de plier les jambes avec pontage?
    Tout cela pour:
    Avoir ton avis sur la réalisation de ce type de pontage,
    Le matériau à utiliser? de la bâche enduite?
    Et enfin, (je crois que tu es dans le var? moi j’habite Toulon), Où puis-je trouver ce type de bâche ou toile?
    Je te remercie par avance pour ta réponse,
    Encore bravo et bonne continuation…
    Guillaume

  30. fredintoulon dit :

    Bonjour du var, passionnant ton blog. je pratiquais le kayac rivière sur rigide.
    je souhaite acquerir un kG de mer; je découvre ton Yakkair mon but est d’aller faire des ballades en cotier de 300m voir jusqu’a 5km (porquerolles). est ce possible avec le yakkair HP 2 ou le lite 2.

    • pinkandy dit :

      c’est possible avec le YK2 HP qui est immatriculable a 2 miles des cotes ( avec le matos de sécurité imposé bien entendu ).
      le seul risque majeur inhérent a tous les kayaks= ne pas être vus par un bateau rapide , une signalétique fanion sur un matereau ou autre peut améliorer la visibilité .. ;)

      on se rencontrera peut être par la un de ces jours , on aime bien faire le tour de POrt Cros quand c’est pétole ;)

  31. fredintoulon dit :

    Merci pour la rapidité de ta réponse, j’en déduis que le lite 2 n’est pas ou ne sera pas immatriculable.
    En fait j’hésite entre les deux.le prix tire vers le lite 2 mais apparament il est moins "marin". Sais tu si il possible d’avoir des HK2 d’occase. n’hésite pas à me conseiller dans mon choix, en attendant je vais jeter un oeil au salon nautique de marseille.
    Bonne mer ;)

    • pinkandy dit :

      le lite n’est pas immatriculable en effet .
      le HP est plus marin du fait de sa quille et du plancher HP
      je te passe un MP

  32. gil dit :

    Bonjour,
    le yakkair 2 /HP me paraît correspondre à ce que je souhaite en faire : des ballades en mer ou lac pour quelques heures. cependant je me demande ce qu’il donne avec une charge assez … dissymétrique : mon épouse 1.65 60 kg et moi 1.86 108kg. est-ce jouable? cela pose t il pbs et lesquels?

    • pinkandy dit :

      je suis a 90 kg et devant il y en a 70 ry tout va bien ;) , la taille est plus importante ; en effet le mieux en kayak e st de centrer les masses , lorsque l’on est plus lourd il faut donc s’avancer un peu disons 20cm vers l’avant , comme la passagere ( er) est plus petit il s’avance aussi le centrage est respecté et chacun a suffisamment de place , compte tenu de sa longueur modérée . par contre si els deux sont au dessus de 180 , la ça devient plus dificile de centrer …
      un ami de 120 kilogs et sa compagne nous ont accompagnés dans une sortie estérel de 3 heures sans aucun problemes …

  33. Pounit dit :

    Je suis en phase de recherche. Arbitrage à faire entre le pointer Sevylor K2 et le yakkair 2.
    Objet : ballade mer corse sud.
    Usage : tous les jours sans possibilité de le ramener chaque soir donc restera amarrer ou sur la plage. Des recommandations particulières sur le gonflage quand le bateau n’est pas utilisé.

    • pinkandy dit :

      pour l’arbitrage , je vous laisse dialoguer avec les membres de Forum-kayak , les possesseurs vous répondront sur les motivations d eleur choix ..
      pour le bateau au mouillage en mer chaque jour , craignos sur plusieurs points ..
      -le vol est le premier car quasi impossible de l’éviter
      -l’explosion ou des déformations par surpression si le soleil tape fort .
      -la prise au vent qui fait qu’une amare textile se rompra quasi certainement au ragage ou abimera le bateau ..

      il est certainement possible de monter le bateau au sec pour le dégonfler au moins un peu non ?

      quand on n’utilise pas le bateau , on le stocke a l’abri du soleil , si possible déssallé .. on le dégonfle partiellement pour éviter des contraintes inutiles . les concepts du sévylor et du Yakkair étant tres différentes sur le plan des vessies gonflables ,PVC pour sevylor , et PU pour le Yakkair , les criteres seront forcément différents en terme de risques de surpression ..

      bon choix ;)

  34. Olivier dit :

    La voile est-elle dsiponible pour le yakkair 2 et ou , à quel prix ? Au vieux campeur, ils ne sont pas au courant.

  35. pinkandy dit :

    pour l’instant je réalise de nombreux protos ,d e voiles qui seraient adaptables sur le YK2 et le 1 , mais a ce jour aucun n’est commercialisé .

  36. Flocc dit :

    Je viens de changer mon elements convetible pur un yakkair 2,
    le viens de réaliser deux sorties une avec un pote et une seul.
    La sortie en duo s’est réalisée en baie de concarneau, avec un force3 et une houle de 0.80 qui rentrait plein ouest. il avance et passe très très bien les vagues ( mieux que eac) il a une bonne speed et part ( presque) correctement au surf,
    par contre de coté les vagues remplissent vite le kayak, qui est tres facile a vidé et ca gros point. On est également bien installé, je fais 1m95 et mon camarade 1m80, et on était confort plus que l’éléments qui au final est étroit.
    La sortie en solo, je l’annonce tout de suite c’est tres bien passée. mais en rentrant dans les détails pour la position solo, je me suis retrouvé les fesses appuyant entre les deux renfort du fond gonflabe et donc je m’enfoncais un peu ( eh 1m95 mais bon). Et n’ayant pas la plus grande pagaie de disponible je suis sortie avec une200cm et la j’ai pas arrété de taper les poignés extérieurs.
    En conclusion je suis satisfait car il demande des petits réglages pour en tirer le meilleur, il est tres marin, et surtout le temps de mise et sortie d’eau est minime!

    • pinkandy dit :

      je suis content que votre achat vous satisfasse ;) pour le confort une pagaie de 225 compte tenu de votre taille serait plus indiquée ( je mesure 182 et c’est ce que j’utilise en Yakkair .
      pour le confort , il est souhaitable de vérifier que la pression du plancher est bien a 6,5 psi , vérifier que le mano est bien a 0 avant de gonfler , au cas ou il soit au dessus ne pas hésiter a sur-gonfler de la même valeur ( si il est a 1 au repos , gonfler a 7,5 ..)
      pour les embruns et vagues qui submerge , un conseil : le pontage avant ( indique comme destiné au YK1 il est de fait aussi pour le YK2 a l’avant bien sur ..
      pour vider en mer , une bonne solution , la pompe de cale Prijon axe inox ..
      si vous souhaitez d’autres infos sur ce bateau , nous sommes sur le forum-kayak ;)

      je vous souhaite beaucoup de plaisir avec ce bateau , je connais bien la baie ayant habité proche du Cap Coz pendant 10 ans :D

  37. sardat dit :

    Bjr Andy
    voila je deballe le Yak 2 et je gonfle mais pb car les bouchons
    ont tendance à s’evader vers l’interieur de la x2 peau, rien ne les retiens donc !!! et apres plusieurs essais en replaçant le bladder……..gonflage tjrs puis le bouchon se met de travers et s’echappe à nouveau
    j’ai surement un pb avec mon Yak2…..que faire ??
    Merci

    • pinkandy dit :

      les bladders sont mal positionnés dans les boudins ..en effet si le bladder est positionné en travers , compte tenu des frottements sur la peau la pression ne remettra pas la valve au bon endroit .. d’ou démontage remontage . une vidéo de la sortie et remise en place des bladders est sur le sit de Bic ..
      deux solutions :
      retour au vendeur pour échange ou remise en place ,
      ou en "par soi même " , ce qui sera une expérience , démontage du bateau , sortir les bladders et les remettre correctement en place .

      désolé pour ce désagrément …

  38. sardat dit :

    Merci pour tes conseils Andy !! mais explique moi bien comment
    replacer efficacement la collerette du bouchon valve sur la sortie
    gonflage du bladder…….à l’achat cette collerette n’etait pas
    insérée ? donc pas d’exemple pour le remontage !!!

    • pinkandy dit :

      le positionnementd e la collerette autour de l’orifice de valve se fait en insérant un coté puis le reste en tournant les doigts , délicat et non durable car au dégonflage souventc ela saute … un défaut du systeme .. pour ma part j’attache els deux collerettes avec une petite cordelette , et je relie cette cordelette au curseur du Zip de pont AR , comme cela on ne perd pas les bouchons .. ;)

  39. Flocc dit :

    Je viens de dépasser les 30 heures d’utilisation, en me baladant entre pouldohan et cap coz ( petite dédicace), et vraiment: Extra ce Kayak! J’ai mis a l’amende des kayaks rigides qui me regardaient de haut avec ce kayak gonflabe. Et "la vie" sur le yakkair est aisée on "se déplace" facilement il est tellement stable! vraiment bravo au concepteur!
    Prochain RDV Descente de l’odet dimanche 13 juin!!

    • pinkandy dit :

      il ne te reste plus qu’a montrer ta poupe aux descendeurs de l’Odet , je te souhaite plein de belles sorties , la saison étant désormais la !

      merci pour tes compliments :D

  40. Mathieu dit :

    bonjour Andy (et les autres membres),
    j’étudie depuis plusieurs semaines différents modèles de kayak pour un premier achat et je suis de + en + tenté par le Yakkair HP 2 pour une utilisation en famille et pour pécher en solo par mer calme.
    Y-a-t-il des retours d’expérience (positifs ou négatifs) sur l’utilisation "pêche" ?
    D’autre part, quelles pagaies peux tu me conseiller entre celles en 2 ou 4 parties ?
    Merci d’avance,

    • pinkandy dit :

      pour avoir des avis d’utilisateurs tu peux te rendre sur Forum-kayak ..
      concernant les pagaies , en quatre parties tu peux les mettre dans les poches latérales du sac ..
      pour la pêche , ce bateau est certainement le plus stable de sa catégorie , tu peux même te permettre de placer un siege pliant pour pecher assis comme au bord :D

      • Mathieu dit :

        merci pour ta réponse ultra rapide.
        Je n’aurai jamais pensé au coup du siège pliant pour pêcher… Je n’ai vraiment plus aucune raison d’hésiter.

  41. pinkandy dit :

    tu dois même pouvoir essayer avec le siege en travers de la route , pour pecher latéralement ;)
    un siege avec des pieds pas trop agressifs quand même pour le plancher un tubulaire en alu doit faire l’affaire , tu peux ainsi laisser pendre les bottes dans ‘leau coté peche , confort et pratique ça fait contre poids ;)

  42. STEF dit :

    bonjour j ai un kayakair2. Pouvez-vous m’expliquer exactement le gonflage et la méthode à employer. J’ai l’impression que les boudins ont un pli sous les vagues à la hauteur de l’assise du kayakiste. De plus, je voudrai savoir comment peut-on vider l’eau qui se met sous le plancher ou faut-il seulement vider l’eau qui reste au dessus de ce plancher. Merci de votre réponse rapide

    • pinkandy dit :

      Yakkair 2 HP ou Lite ?

      vider l’eau qui est dans le kayak rend le pagayage plus facile c’est certain .de l’eau aus dessus du plancher ? cela fait un gros volume ..

      il est possible de retourner le bateau pour le vider , ou d’utiliser une éponge que l’on place a la partie arriere du plancher , ou encore une pompe de cale .
      le gonflage est clairement décrit dans la notice d’utilisation .. en premier les boudins a 3,5psi , puis la quille , et le plancher a 6,5psi .
      pour le lite pas de gonflages supérieurs a 3,5 psi .

  43. Flocc dit :

    Bonjour, plus haut tu parle de proto voile pr le HP, je serais interressé de savoir ou tu en es?
    Avec la quille cela doit etre interressant il y a moyen de tenir un cap, loloffer risque que d’etre un pb non?

    • Flocc dit :

      petite précision pr les gens qui se pose la question de la tenue marine du hp hier j’ai navigué 3H dans une houle de sud est avec un gros clapot le tout bouillonnant pres des rochers, et le kayak gardait parfaitement sa ligne et sa stabilité. J’arrive toujour pas a trouver ces limites a part dans un gros surf ou forcément avec la quillle c’est tendu mais sympa

    • pinkandy dit :

      pour l’instant els voiles ( la spoon sontd es voiles d edérive , c’est a dire portant du vent arriere a 45°d e part et d’autre .
      j’ai une voile qui fait tres correctement du travers avec un Yakkair ou le suivant , en version HP quillée effectivement , mais vu le prix d e fabrication , peu d’espoir que cela voit le jour en commercialisation .
      le plaisir en voile / kayak réside surtoutd ans les retours par brise de mer et aussi par une avancée du départ au surf par vent soutenu , pagayage en plus bien sur .. ;)

  44. cat dit :

    Bonjour, quel bonheur ce blog où les commentaires sont constructifs et plein d’intérêt.
    Voilà quelques jours que j’erre sur internet à la recherche d’informations pour enfin prendre ma décision sur l’achat d’un kayak!
    J’habite en Suède, en bord de mer Baltique, et j’aimerais m’équiper d’un kayak gonflable (pas de place pour stocker un rigide, et pas de voiture pour les transporter).
    L’objectif c’est de pouvoir partir pour 2/3 jours de rando en autonomie dans l’archipel (mer calme mais en mouvement quand même!, lacs), en bord de cotes.
    Et nous sommes 2 adultes.
    Ma premiere intention était d’acheter le Solar ou Helios2 de Gumotex (plébiscité pour sa qualité niveau résistance). Mais après quelques lectures de commentaires, il semble que ce kayak ouvert, prenne un peu l’eau, la ballade est moins agréable les fesses dans l’eau !
    Ma 2nd intention fut de m’orienter vers l’AEC, mais les commentaires n’en font pas beaucoup d’éloges (mal fabriqué, couture qui craque ?…)
    Et là, je tombe sur le Yakkair, qui semble très bien en tout point, sauf pour le stockage de nos affaires si nous souhaitons partir pour 2/3 jours…
    Pour être honnête, là je suis un peu perdue, j’ai beau lire et relire les blogs en long en large, je trouve tout et son contraire !
    Même si je sais que vous êtes à l’origine du Yakkair et qu’il est délicat donc de prendre position, j’aurais bien besoin d’un peu de lumière de la part d’un pro qui à déjà l’expérience de ces kayaks gonflables.
    Ici, en suède, je n’aurai pas forcement l’occasion de faire des essais avant achat, même si je sais que c’est le meilleur moyen pour faire son choix !
    Merci d’avance pour votre aide, et bonne navigation.

    • pinkandy dit :

      bonjour et merci pour l’intéret que vous portez a notre Bolg ;)

      le choix est toujours difficile de surcroit lorsqu’il est impossible d’essayer .
      pour résumer , je dirais que votre choix se porte sur un gonflable , pour des balades et quelques bivouacs en mer calme ( relativement ) et sur lacs .
      les températures n’étant pas forcément clémentes chez vous , un bateau qui isole du froid me semble un bon choix . donc optez pour un bateau dont le fond est doublé avec un matelas d’air entre coque et plancher cela protege un peu de plus vous ne serez pas assise dans ‘lmeau ce qui n’en est que mieux , même avec une combinaison étanche , le froid s’insinue vite .
      pour la protection "dessus " il existe des bateaux ^pontés et jupables , Grabner , ou quelques autres .. le prix en est forcément plus élevé que la moyenne ,c ela est du aux technologies employées . le Yakkair possede , en option un pontage partiel qui protege des embruns , et laisse de la place pour la matériel ( voir sur Forum-kayak les discussions sur les navigations bivouac en gonflables, ici par exemple : http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,824.0.html )
      le logement et la proetction d es affaires seches se fait a l’aide de sacs étanches , qui peuvent dans ce cas être placés dans et sur le pont .
      comme vous l’avez certainement vu sur ce blog je prépare un bateau plus grand qui correspond a votre programme , en étant a la fois pontable et jupable , mais ce sera pour la saison 2011 ..
      je pense sincerement que le yakkair correspond a un certain nombre de vos attentes sans qu’il soit parfait pour une navigation en eaux froides ..

      sinon il reste le choix du kayak démontable .. un autre monde quie st intéressant aussi , mais demande plus de soins et de temps de mise en oeuvre et de démontage ..

      bon choix ;) et a bientot sur le forum avec plaisir de partager avec les membres actifs qui sauront vous faire partager leur vision d’utilisateurs clients :D

  45. cat dit :

    Merci beaucoup pour votre réponse, c’est très clair maintenant !
    J’avais une petite faiblesse pour le Yakkair, et vous avez confirmé mon avis.
    Je rentre en France semaine prochaine, direction D4 pour acheter mon Yakkair, 2 paggaies, 1 pompe et des sacs étanches.
    Je pense que l’on va faire une petite sortie d’ici Aout en mer Baltique, promis je posterai un commentaire.
    Une dernière petite question : Si j’ai 3 sacs étanches de 25/30 litres, est-il préférable d’en mettre 2 sous les genoux et 1 à l’arrière ou plutôt à l’avant ?
    Je vais acheter la jupe du Yakkair en supplément et il me semble que le filet avant est recouvert par celle-ci donc inexploitable…
    "Tack sa mycket" comme on dit dans mon pays ("Merci beaucoup", en suédois) ;)

  46. pinkandy dit :

    pour ma part je place un sac sous les genoux , c’est reposant pour les jambes , environ 20 litres .. ensuite le gros sac est placé de préférence sur l’arriere , en évitant d’enfoncer l’arriere sous l’eau bien entendu , dans ce cas on peut avancer les sieges pour rétablir l’équilibre longitudinal ;)

    bon achat et bonnes navigations :D

  47. pinkandy dit :

    oups j’ai bouffé le commentaire pour la " jupe "
    en fait il s’agit du pontage optionnel , avant ou avant et arriere .. si c’est pour naviguer en solo prendre uniquement le pontage du One qui est l’avant seul , pour le double prendre els deux cela évite le ruissellement d es pagaies dans le bateau ;)

  48. cat dit :

    Merci beaucoup pour ces conseils ! Je dois rentrer en France bientôt, je vais donc faire un saut chez d4, car même si je suis de la génération Internet…je préfère avoir un vendeur en face de moi si je dois retourner le produit ou échanger en cas de problème technique! ;)
    A très bientôt

  49. Mathieu dit :

    bonjour Andy,
    je viens de commander un Yakkair HP 2. A qui dois-je m’adresser pour obtenir le certificat en vue de l’homologation et quel(s) document(s) dois-je fournir ?
    J’ai vu plus haut qu’il fallait (à minima) la facture.
    Cdt.

  50. pinkandy dit :

    a réception du bateau , tu m’envoie le numéro de série du bateau , avec une copie de la facture d’achat . ainsi tu recevra en retour un certificat d e conformité qui te permettra non pas de l’homologuer cela n’existe plus mais de l’immatriculer en cat C dans un quartier d es affaires maritimes de ton choix
    les discussions sur le sujet sont sur Forum-kayak , si besoin ;)

    • Mathieu dit :

      bonjour Andy, je viens de recevoir le bateau. Monté en 15 minutes dans mon jardin, il est splendide.
      Maintenant, comment puis-je t’envoyer la copie de la facture et le n° de série pour l’immatriculation?
      Merci.

  51. pinkandy dit :

    je te passe les coordonénes en MP ;)

  52. J-Luc dit :

    Bonsoir Andy, premier message sur ce blog juste pour vous remercier de la "foule" d’informations que j’ai pu y trouver et qui ont fini de me convaincre en un achat de Yakkair HP 2.
    Récupéré chez Decath ce matin tout beau tout neuf. Vérifications d’usage dans mon jardin et premier essai programmé en duo demain autour de l’île des Embiez.
    Compte rendu à suivre.
    Salutations
    J-Luc

    • pinkandy dit :

      je vous souhaite de belles balades avec votre yakkair 2 HP , les iles des Embiez sont un tres bel endroit pour flaner le long des cotes , et au vu des difficultés de parking , un gonflable est certainement un bon choix ;)

      si mes écrits peuvent vous apporter quelque chose , alors ce blog peut être utile c’est tout mon souhait !…

      n’hésitez pas avenir donner vos impressions sur le forum-kayak , ou nombre de possesseurs s’expriment et font partager leurs balades en photos et récits ;)

  53. DUMAS dit :

    Bonjour Andy,
    D’ abord recevez tous mes compliments à la fois pour la richesse de vos propos mais aussi pour leur clarté très utile pour un futur "yakkairiste" !
    Voici ma question : ma petite famille est composée de 3 enfants 6, 10 et 11 ans. Est-il possible de mettre la petite de 6 ans au milieu de 2 paggayeurs sur le HP 2 ?
    Sinon, puis je esperer un HP 3 à venir ???
    Merci pour votre réponse et encore bravo !

    Cordialement,
    Thierry

    • pinkandy dit :

      merci pour les compliments ;)
      il est tres possible de naviguer a deux adultes avec un enfant sur le YK2HP

      le YK3 n’existera pas , mais le Nomad est sur les rails , 5m de long , deux adultes et deux ados sans problemes en non ponté , et la possibilité de ponter et juper étanche a deux adultes , le projet utopic sur ce blog :D
      avec 6 10 et 11 ans , deux YK2 seraient a terme peut être le meilleur choix ?
      si vous pasez dans le sud est je pourrais vous faire essayer les bateaux .

      a bientot peut être ;)

      il sera présenté au salon nautique de Paris

      des photos du modele définitif bientot sur ce blog .

      le forum-kayak est aussi un endroit ou vous trouverez des utilisateurs de YK2HP et bien d’autres choses pour vous lancer dans le IK ( inflatable kayak)

      • Pierre V dit :

        Bonjour,

        Je suis en train de choisir un kayak Habitant le sud, je rebondi sur votre proposition :où est il possible de voir la nouvelle création ? Je navigue seul (un bon 95 Kilos) et parfois à deux. Le NOMAD semble alléchant….. Et bravo pour ce blog

      • pinkandy dit :

        le Nomad remplira certainement votre programme , le poids n’affectant pas les performances , en solo comme en biplace .
        je vous contacte par MP ;)

        merci pour les compliments :D

  54. Fab dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ce superbe kayak ! Depuis le temps que j’en rêvais, j’ai fini par craquer !
    Par contre, j’ai regardé sur le site de BIC Sports et je ne trouve nul part d’information concernant le certificat de conformité, comment peut-on se le procurer ? Y-a-t’il une adresse pour joindre BIC à ce sujet ?
    Cordialement,

    Fabien.

    • pinkandy dit :

      salut Fabien et c’est moi qui te remercie pour ta confiance dans ce concept ;

      concernant le certif je te met un MP , tu peux aussi avoir des infos sur le forum-kayak .

      tu peux aussi joindre le service commercial d e Bic sport sur le contact mail pour obtenir le certificat .

    • Koun35 dit :

      Bonjour,

      Nouvel et heureux acquéreur de la bête, je souhaite aussi connaître la procédure pour le certificat.

      Cordialement

  55. J-Luc dit :

    Un petit post après ballade pour exprimer ma satisfaction grandissante à chaque sortie.
    Vraiment belle réussite que ce yakkair.
    Une demande, bic ne m’ayant toujours pas répondu concernant le certificat pour enregistrement aff mar, j’ai cru comprendre que vous pourriez m’orienter dans ma démarche.
    Cordialement
    J-Luc

  56. pinkandy dit :

    je te contacte par MP , meme protocole que sur les réponses précédentes ;)

  57. florian dit :

    bonjour, je viens de récupérer mon blader de yakkair hp2 y a t il une video montrant l’installation je voudrais faire cela correctement, vous remerciant de votre réponse

  58. florian dit :

    ok dérangement pour rien je viens de trouver la réponse sur le site bic dsl et bonne nav a tous je suis super content de retrouver ce kayak il es extra!

  59. Jean-Jacques dit :

    Bonjour,
    J’ai un voilier de 7m. Je ne suis pas satisfait de l’annexe que j’ai (pneumatique type AX2) qui pèse près de 20kr et nécessite un moteur pour avancer. J’envisage l’achat d’un Yakkair2, pour cet usage (débarquement depuis le voilier au mouillage jusqu’à une plage distante de quelque centaines de mètres, avec éventuellement du clapot (50cm, parfois plus)et du vent (15 à 20noeuds maxi) Utilisation souvent seul ou avec 1 passager ou des charges légères. Montage et démontage sur le pont du bateau, mise à l’eau depuis le bateau et embarquement à partir de l’échelle de bain. Le yakkair2 vous paraît-il adapté à ce besoin?
    Connaissez-vous des utilisateurs ayant le même usage de leur kayak?
    Merci d’avance
    Cdt

    • pinkandy dit :

      plusieurs acheteurs utilisent ce YK2 a ces fins , la version HP étant plus indiquée pour sa rigidité lors de l’embarquement debout le plancher se déforme peu .
      les Bic Men l’utilisent sur leur b-voilier aussi lors de balades en corse pour accéder aux criques etc .

      une vidéo mise sur le YK2 gonflé a partir d’un bateau est sur you tube , tapez yakkair sur la recherche . elle doit aussi se trouver en lien sur le Forum-kayak ;)

  60. Jean-Jacques dit :

    Bonjour Andy,
    Merci de ta réponse rapide.
    Je l’ai essayé. Positif. Pas de problème pour le monter sur la plage avant de mon bateau (évidemment, il va assez loin sur les passavents, puisque mon bateau fait 7 mètres de long. Une fois gonflé, pas de problème pour embarquer à bord du kayak, pas plus que pour rembarquer sur le bateau. Le remonter à bord, le dégonfler et le plier ne pose pas de problème non plus.
    Quand à l’usage, je me suis tout de suite senti à l’aise.J’ai pratiqué le kayak en eaux vives pendant plusieurs années, (il y a presque 20 ans). J’ai quand même tout de suite retrouvé mes appuis et réflexes.
    Je vais donc l’acheter.
    Petit problème: quelle pagaie choisir. Je l’ai essayé avec une 220 bas de gamme, et je l’aie trouvée un peu courte. Je mesure 1,85 m. Je pense qu’une 230 serait plus adaptée. Démontable, bien sûr, (en 2, c’est suffisant pour trouver une place à bord du bateau)
    Quelle seraient tes suggestions?
    Merci d’avance
    Cordialement
    JJ

  61. Damien dit :

    Bonjour,
    Nous habitons en Norvège juste à côté de la mer. Ce pays regorge de lacs, fjords… Je suis très tenté de nous acheté un KG 2 places pour profiter au maximum de cette merveilleuse nature. Ici, les kayaks restent très cher et les gonflables ne semblent pas existés…
    Notre utilisation sera principalement mer, fjords et lacs… Peut être un tout petit peu de rivière… Nous pensions aussi à faire un peu de bivouac. Nous avons besoin de place pour le rangement (tente, nourriture…)
    Le yakkair hp 2 est-il le choix le plus adapté pour nous sachant que nous ne cherchons pas la performance mais le plaisir?

    Nous venons en France dans 15 jours à Castres à côté de Toulouse… A part Décath’ je ne connais pas d’autres endroitss où acheter un kayak… Le mieux est-il alors de le commander par internet? Quels sites me conseillez vous?

    Merci!

    Cordialement
    Damien

    • pinkandy dit :

      c’est la température de l’eau qui me semble demander un bateau ponté en intégral , mais en été je ne connais pas beaucoup vos conditions de navigation ..

      pour les revendeurs , D4 est , en fin de saison probablement a même de proposer des offres commerciales sur le bateau et de l’équipement , je vous conseille le pontage avant a minima et les deux si vous voulez naviguer a peu pres au sec .. ;)

  62. Damien dit :

    L’eau est froide même en été! Me conseillerez vous l’advanced frame, le yakkair ou le pointer K2? Je suis perdu dans tous ces choix!

  63. pinkandy dit :

    il faut approcher le choix d’une autre façon ..

    l’eau est froide , l’air aussi ?

    si ‘leau est froide , prendre un bateau dont le fond est souple , pointer ou advanced élément veut dire être assis dans l’eau des lors qu’il y en a un peu dans le bateau ( embarquement , vague etc ..

    donc sur c e plan le YK2 HP sera plus protecteur , jusqu’a 10 litres dans les fonds on a les fesses au sec .
    ensuite si l’on navigue sur eau calme , l’eau du ruissellement des pagaies est une gene c’est pour cette raison que el pontage en deux parties protege de ce désagrément .

    mais si l’on veut aller vers une navigation dans laquelle l’eau peut submerger le pont , un pontage + jupes devient nécessaire .. donc dans votre choix de ces trois bateaux aucun ne remplit la totalité des demandes , pour cela le Nomad sera préférable , mais il n’est pas encore commercialisé .

    il faut bien définir les critères de choix ensuite celui ci sera facilité .. ;)

  64. Damien dit :

    Merci! On se submergera jamais le pont… on va rester dans du loisir… Dans ce cas et après avoir lu beaucoup de bonnes critiques, le hp 2 me semble un bon choix! Puis vous savez, comme on dit ici: il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements… Donc que l’eau et l’air soient froids, les vêtements spécialisés sont concus exprès!

  65. pinkandy dit :

    en général , une polaire fine , un coupe vent en gore tex ou assimilé et des bonnes bottes chaudes et ça va bien ;)

  66. Damien dit :

    Ca y est: a-che-té! Ca fait du bien! Juste un truc la sangle de serrage, il faut l’acheter en option ou est incluse dans le pack? A part le pontage, pourriez vous m’indiques les autres accessoires qui rendent la pratique plus plaisante?

  67. pinkandy dit :

    la sangle de serrage c’est un bricolage perso qui n’est pas commercialisé , une simple double sangle bagagere avec boucles en plastique fait l’affaire , le serrage doit être faible il s’agit d’un maintient .

    les accessoires indispensables :
    gilets de flottabilité
    pagaies :D
    pour le confort une pompe de cale type prijon ou équivalent avec axe inox , c’est plus durable ..

    ensuite pour naviguer dans les clous , c’est a dire immatriculé en France :
    miroir de signalisation
    lampe a éclats ou et torche étanche
    corne de brume pour se signalera un abru… qui ne vous a pas vu ..
    un cordage de deux fois la longueur du bateau , si possible flottant type corde de ski nautique ou de bouée de palier plongée .

    une bache de la surface du bateau , une éponge et une serpillière améliorent les choses pour secher le bateau lors du rangement et éviter de le souillerd e sable boue gravier etc ..

    et vous voila preta partir affronter les mer fjords et océans ;)

  68. Parent Bernard dit :

    Bonjour,
    Magnifique…Je viens de recevoir mon Yakkair 2. Toutes mes félicitations pour la conception de kayak.
    Pourriez-vous à me procurer le certificat.
    Merci beaucoup.
    Cordialement.
    Bernard

  69. Nico dit :

    Bonjour,
    On s’est enfin offert le bateau de nos rêves !!!
    Déjà 2 sorties avec notre yakkair HP 2.
    Son seul défaut… pour l’instant en tout cas, et j’espère ne pas en découvrir d’autres…:), le manque d’information concernant l’obtention de la déclaration de conformité permettant l’immatriculation du navire :)… absolulment rien à ce sujet sur le site de Bic Sports, c’est pour le moins curieux…
    En tout cas, puisqu’il semble que tu sois en mesure de nous le procurer, je te serais reconnaissant de me dire où je peux te transmettre numéro de série et copie de la facture… et bravo pour la conception…
    Je me suis peut être un peu précipité, car j’ai l’impression que tu prépares quelque chose d’encore plus proche de ce que je cherchais !
    Merci, cordialement, Nicolas

    • pinkandy dit :

      lorsque le reve devient réalité le plaisir est souvent la !… ;)
      pour l’immat , je ne suis plus sous contrat chez bic sport depuis la fin septembre donc pour le certif envoyer un mail directement a : yvon.bergot AROBASE bicworld.com

      avec la copie de la facture et le numéro de série du bato :D

      bonnes balades …

  70. Nico dit :

    OK, merci beaucoup, et bonnes ballades aussi !

  71. Petrusmok dit :

    Bonjour, merci pour ce blog très intéressant.
    A moins que j’ai mal lu, je ne vois pas d’infos sur la question suivante :
    Une personne qui mesure 1m87 sera t’elle a l’aise dans le yakkair one ou doit elle obligatoirement visé le yakkair two ?

    • pinkandy dit :

      je mesure 1,82 et ça rentre ;)
      ceci dit pour emporter un peu d e matériel le two sera mieux et surtout plus polyvalent , emmener a l’occasion quelqu’un d’autre, du matériel d e peche ou de chasse photo etc

  72. Petrusmok dit :

    Merci pour cette réponse rapide !
    C’est bien ce que je pensais, le hp two est plus intéressant, plus de place, un bon comportement en solo et il est immatriculable .
    Ce qui fait du yakkair one un simple engin de plage et du two un bateau conséquent… Pour la législation Française j’entends.

  73. pichault67 dit :

    je recherche veinement le moteur et le support qui va avec…..
    vu sur you tub : super

    avez vous une adresse?

    merci d avance

    • pinkandy dit :

      moteur en <12 v de type barque de peche , le support est un bricolage du propriétaire , attention nombre de moteurs ne sont pas " marinisés .. "

      BONNE CHASSE <.

  74. Jean-Francis dit :

    Bonjour,

    Nous venons de remplacer notre canoé Dag Canadia trop lourd à transporter ( et les enfants ont grandi!) par un Yakkair 2.
    Première sortie tranquille sur l’Odet aujourd’hui. Bravo Andy, c’est un kayak très agréable. Il donne un très grande impression de sécurité tout en étant très facile à manier et plutôt rapide. Très confortable quand on a trouvé le bon réglage des sièges et cale pieds. Un peu difficile à replier à la bonne taille, mais je pense que c’est une question d’habitude. Autre point très agréable: ne pas avoir les fesses dans l’eau (j’ai aussi un Bahia sport !). En attendant de plus grande sorties c’est vraiment très positif.
    Cordialement

    Jean-Francis

    • pinkandy dit :

      pour le pliage , d’abord replier les deux cotés vers le centre , puis ensuite plier en deux sur le champs ce qui laisse les plaques des étraves a plat .

      content que le bateau vous plaise ;)

  75. gilles parisot dit :

    Bonjour,

    je suis possesseur d’un HP2
    J’ai un soucis que je n’ai pas vu sur les blog.
    Les mousquetons des sièges s’oxydent en quelques heures malgré le rinçage à l’eau douce et le séchage par la simple humidité résiduelle dans le sac et don mon garage
    Je les ai ramené à decathlon qui mes les ont changés à leur frais

    Mes nouveaux présentent le même problème

    Je trouve dommage de faire des économies sur ces accastillages pour un achat de cette valeur

    Y ‘a t’il d’autres personnes ayant ce soucis ?

    • pinkandy dit :

      l’oxyadtion est plus rapide en Méditerranée , c’est certain , le sel en grand quantité accélere le processus . les mousquetons comportent un traitement de s urface , qui est plus ou moins efficace , en remplacement les anneaux " pompier " en inox immersion sont conseillés . si il y a des gaines en Néoprène , le mieux est d e les oter car elles conservent a la fois le sel et l’humidité ce qui ne peut être que mauvais .
      pour D4 , remplacer les pieces défectueuses si c’est le cas fait partie de leur travail , la marge bénéficiaire qu’ils touchent sur les ventes est faite pour cela ;)

      cette info de corrosion devrait remonter au constructeur via son responsable commercial car , comme vous le savez je ne suis que le concepteur initial du produit .

  76. Phipel dit :

    Bonjour,
    En tant que concepteur vous devez certainement avoir les coordonnées pour obtenir le certificat de conformité à la D240 car je cherche à immatriculé mon YK2. Pas que je veuille traversée la Méditerranée (limité 2NM) mais 300m du littorale c’est quelque fois vite franchi.
    Merci

    • pinkandy dit :

      il suffit de passer un mail au constructeur ( Bic sport dep kayak) avec le numéro de votre bateau et une copie de votre facture d’achat .. pour obtenir le certificat de conformité qui vous ouvrira les portes d e l’immatriculation de votre navire

      bonnes navigations ;)

  77. Phipel dit :

    Merci pour votre réponse rapide. BIC SPORT a été très rapide pour envoyer le certificat (une demi journée). Toutes les pièces utiles sont parties vers la délégation de la mer (ex affaires maritimes) A suivre.
    Merci encore

  78. Florence Tual dit :

    j’ai acheté une yakkair hp1 voila 2 mois. je suis une femme, pèse 55 kg, pour 1.63. L’idée du gonglable me plaisait pour le rentrer ds ma petite voiture. En fait quand je dois tout amener sur la plage, l’ensemble est lourd, de plus je ne le trouve pas très stable sur l’eau peut etre a causse de sa forme en V et je n’avance pas très vite avec, je fatigue vite. J’en revais d’un canoé facile a utiliser, mais en fait j’ai du l’utiliser 3 fois. beaucoup d’efforts pour peu de plaisir…… que me conseillez vous pour palier tout cela?

    • pinkandy dit :

      -en ce qui concerne le poids , des bateaux de moins d e 10 kilogs dans un concept étravé , je n’en connais pas .
      - un simple chariot peut aider si cela est impossible a manier , plusieurs de mes amies qui font un poids semblable manipulent des Nomad , question d e matériel et de condition physique j’en conviens ..
      -quand au canoé le poids sera environ 3 fois supérieur et la le mettre sur une voiture est impossible seul .
      -la forme en V est en statique , une fois a bord le fond se transforme en aile de mouette .
      -si ce concept vous semble instable je ne vois pas de bateau qui le serait plus , a moins de prendre un fond plat c e qui sera encore beaucoup plus difficile a faire avancer ..
      si vous voulez augmenter la stabilité vous pouvez oter la quille et gonfler le bateau sans celle ci cela sera encore plus stable .

      le pagayage ne s’apprend pas en une ou deux sorties , les muscles nécessaires a cet action ne sont en général pas sollicités c’est pourquoi on considere au moins une dizaine de sorties comme un minimum pour se faire aux mouvements .

      pour ne pas trop forcer
      -prendre une pagaie de taille modérée pour la pale et d’une longueur de 2,10 pour vous sur ce bateau me semble bien ;
      -mettre le siege pour avoir le dos droit ou légerement incliné sur l’avant , en aucun cas sur ‘larriere .
      -régler le cale pied pour avoir un appui et s’en servir , lorsque l’on tire sur la pagaie on pousse sur le même pied .
      -pagayer sur une eau plate pour commencer .

      et toute activité sportive réclame un effort , qui selon l’age la condition physique doit se doser pour se faire plaisir .

      bons essais

      • Florence Tual dit :

        merci beaucoup pour tous ces renseignements. je vais perseverer. juste une question, le siege doit etre tout au fond du canoe ou plutot au milieu? merci

      • pinkandy dit :

        pour naviguer en solo avec le YK2 , la position centrale est la meilleure .

  79. Florence Tual dit :

    non c’est le modèle yakkair one 1 place

    • pinkandy dit :

      sur un one le siege se placs ensiblement a l’arriere , légerement en avant disons le dossier a 15cm du pont arriere cela améliore le passage dans le clapot ;-)

  80. Max dit :

    Bonjour,

    Très intéressant de pouvoir communiquer ici avec le concepteur.
    Je suis totalement débutant en KG, plutôt mauvais nageur, je cherche donc un Kayak sur et stable. Mon but, naviguer en eaux calmes sur lac, jamais en rivière et quelquefois en mer par temps calme en restant très proche du rivage, juste pour découvrir de jolies plages inaccessibles à pied.
    J’ai commencé à regarder du côté de Sevylor mais je suis plutôt en train de me laisser séduire par un Yakkair qui me semble beaucoup plus abouti et fiable. J’habite proche d’un grand lac magnifique à explorer et je pense m’en servir souvent, la fiabilité est donc importante pour moi.
    Ma question est plus au niveau choix entre un Lite 2 et un HP2.
    Bien compris la différence technique, plancher haute pression, quille, meilleure performance pour le HP, mais pour une utilisation comme la mienne ou la vitesse est un facteur secondaire, que m’apporterait réellement un HP par rapport à un Lite compte tenu de mes facteurs importants : stabilité, fiabilité, facilité à piloter en eaux calmes seul ou à 2 (poids léger, de l’ordre de 60 kg par personne).
    Merci d’avance pour la réponse.

    • pinkandy dit :

      les performances vous l’avez vu ..
      ce qui pour moi est un grand confort est de pagayer au sec , assis sur le plancher hp , l’eau de ruissellement d e s pagaies et des embruns se glisse sous le plancher .
      sur le lite , le plancher classique basse pression fait que le ressenti est nettement moins ferme , on ressent moins le bateau .
      avce Le HP on est placé plus haut sur l’eau ce qui e st agréable et permet plus de puissance de pagayage .

      pour la stabilité fiabilité etc .. idem les deux bateaux sont construit de la même façon avec les mêmes matériaux .

  81. ODD dit :

    bonjour,

    je suis a la recherche d’un kayak gonflable j’envisage de l’utiliser en mer (manche et mer du nord) et sur rivière calme avec un coequipié qui est du meme gabarit que moi, 2m et a peine 100kg. est ce que vous pensez que le yakkair 2 hp est adapté pour ce type d’activité?
    merci d’avance pour la réponse

    • pinkandy dit :

      le YK2 pourra supporter le poids , mais avec vos gabarits le Nomad serait mieux approprié , et plus véloce .
      de plus en manche et mer du nord il fait plutot frais non ? :-)

      donc le pontage ne serait pas un luxe a mon avis ;)

  82. mauricexb dit :

    Bonjour
    je suis avec attention tout ce qui touche au nomad, par contre j’ai une question concernant les fuites : sur ce blog fort bien fait, courtois et riche en infos il a été plusieurs fois abordé le pb de fuites. Tout cecei est il du passé et a été pris en compte ou risque t on encore d’acheter ce beau joujou et de se retrouver à faire marcher la garantie et quid au bout de 2 ou 3 an si il y de nouveau des fuites.
    Félicitations au concepteur pour ce beau bateau.
    cordialement
    mxb

    • pinkandy dit :

      a ma connaissance , le nombre de "fuites" est minime ..
      elles se situaient sur un mauvais collage des valves apres la pose d’un nouveau renfort et ne concernaient que peud ‘unités , mais les utilisateurs mécontents se plaignenbt plus que ceux qui sont satisfaits .
      l’autre incident concerne un mauvais placement des vessies dans les boudins , a mon avis au transport ou lors d’un stockage dégonflé partiellement porté par des sangles . cela fait probablement reculer la vessie et lors de la remontée en pression se forme une hernie . les bateaux de moins de six mois ont été dépnnés par l’envoi d’un bladder neuf en remplacement .
      si vous jettez un oeil a la concurence , les bladders ne sont JAMAIS garantis , cela est du aux faibles pressions admissibles et donc lors d’un échauffement au seleil la montée en pression dépasse le seuil des vessies en PVC ;
      sur le Nomad comme sur les Yakkairs les bladders sont en uréthane comme ceux des kite surf mais en 3 fois plus épais .. le risque est tres limité .

      pour les fuites des planchers et quille cela a été du a l’utilisation d’une nouvelle colle de la part du sous-traitant , colle abandonnée et matériels remplacés a la connaissance .
      au passage je dirais que certains utilisateurs n’hésitent pas a acheter en hiver un bateau soldé et a se le faire remplacer sur un détail insignifiant par un modele de l’année suivante , je trouve cela assez indélicat et la flexibilité de la garantie en patiera certainement si ceux ci sont trop nombreux .
      ceci dit je ne travaille plus pour Bic sport depuis un an donc je ne suis plus cela de près .

      sur les milliers de bateaux vendus le nombre de retours est assez faible .

      pour résumer les fuites sont assez rapides a identifier ; au vieillissement les accrocs peuvent en créer mais c’est alors assez facile a réparer soi même .

      • flocc dit :

        Cela fait plus de trois ans que je navigue avec ce kayak en solo ou en duo, avec une fréquence de 6 sorties par mois sur l’année.
        Il est évident qu’avec un kayak gonflable il faut ce poser des questions liés a l’air qu’il soit chaud ou froid, et au contact des boudins avec la mer il peut y avoir des effets de rétractations ou de dilatation.
        Pour les pb de résistance du kayak au niveau des soudures, j’ai pris le parti de tout renforcer a coup de sikaflex, je m’auto congratule jamais de eu de pb par la suite!
        Le petit Bemol, si c’est deux gros gabaris sur le kayak ( je fais 1m95 pr 85kg), est que l’arriere du kayak a tendance a s’enfoncer sous l’eau des qu’il y a un peu de clapot et donc on le remplir. Pour ne plus etre embêter j’y ai collé un morceau de ciré ( cotten lol).
        Voila voila ma conclusion est simple un tres bon kayak a customiser un petit peu pour de grand plaisir aquatique!!!!!

      • pinkandy dit :

        en ce qui concerne les ajouts de colle pu je le déconseille fortement le bateau devient indémontable et cela ne regle en rien les problemes de vessies si ceux ci viennent a survenir car il est impossible de déposer la piece défectueuse et la garantie est caduque ..
        pour l’immersiond e l’arriere du bateau recentrer les masses plus en avant protege partiellement d e cet inconvénient si la mer est levée ..

  83. ROSSI Philippe dit :

    Je viens d’acquérir un Pointer K2 de SEVYLOR et les jupes qui vont avec (navigation en toutes saisons prévues). Ce kayak est-il accessible à la div240, si oui, comment le faire imlmatriculer?
    Merci pour votre ou vos réponses

  84. flocc dit :

    la colle neoprene est mise au niveau du fond du kayak, car c’est sur celui çi qu’il y a le plus de fuites, au niveau des acroches pr les sieges, et sur les soudures longitudinales de ce fameux fond.
    Au niveau des vessies aucune colle mais tjrs faire attention au gonflage que celle çi ne soit pas vriller.

    • pinkandy dit :

      si le plancher présentait des fuites sur le plan de joint pourquoi ,ne pas l’avoir fait changer en garantie ??
      pour information la colle néoprene n’a aucune prise sur du PVC seule la colle PU bi composant est efficace ( colle idem que zodiac ou rafts PVC ) .
      les attaches de sieges ne peuvent présenter de fuites car elles étaient posées par dessus le plancher ..
      sur les modeles actuels elles sont placées sur le plan de joint des boudins pour réhausser le point de tire .

  85. jerome dit :

    bonjour , j ai cru lire dans une description que la texture pouvais resister a d éventuels des impacts d amecons , enfin pour le modele YAKKAIR HP2 FISHING .
    Est ce juste un argument de vente , ou a t il vraiment été penser pour cet usage ?

    • pinkandy dit :

      la "peau" des yakkairs et Nomad est la même .
      c’est un PVC haute tenacité assez épais 1100 deniers pour la structure .

      un hameçon peut toujours perforer une peau tout dépend de la force avec la quelle il entrera en contact .. cette opeau est identique en épaisseur a bien d es petits " zodiacs " , donc elle ne doit pas être si fragile que l’on pense car nombre de pecheurs utilisent ces bateaux .

      il est aussi possible d e descendre dans l’eau un tablier d e protection en PVC lesté qui protegera le bateau du coté ou l’on remonte les proies .
      et comme le plus souvent en peche nokill on utilise aussi un tapis de réception il n’y a a mon avis aucun probleme .

  86. jerome dit :

    merci pour la rapidité de votre réponse .

  87. Calma dit :

    Bonjour Andy et merci pour ce blog,
    Pêchant depuis plusieurs années sur les eaux Suisse, je suis à la recherche d’un Kayak pour la pêche. Le Hp2 (pas le fishing) est-il conçu pour cette pratique ?

    Quelle est la différence entre le Hp2 et sa déclinaison Fishing si ce n’est la couleur.

    Je possède un sondeur, y a t il une possiblité de l’installer sur un Hp2 ?
    Y a t il des options "pêche" pour le Hp2 ?

    Merci d’avance

    • pinkandy dit :

      le HP2 correspond a l’usage à mon avis
      le fisching possède deux porte cannée derrière les sièges , et une couleur camouflage du pont , sinon c’est le même bateau .

  88. Calma dit :

    Merci infiniment pour ces réponses.
    Les dosserets pêche sont-ils adaptables sur le Hp2 et/ou Hp1 ?
    Et l’option sondeur ? et y a t il d’autres options "pêche" ?
    Dernière question…. quelle est la résistance par rapport aux hameçons ?

    Merci pour le temps accordé.

  89. pinkandy dit :

    un sondeur possede une soude sous marine , il faut donc la placer sur l’arrière du bateau ou dessous , moins pratique ..
    pour la résistance comme je l’aid éja exprimé sur ce blog , le matériaux estd e même épaisseur que les "zodiacs du marché ; de plus si on peche no kill on utilise un tapis de réception du poisson et une épuisette pour ne pas blesser l’animal . cela protège aussi efficacement le bateau , et epeche une imprégnation des odeurs ..
    il est possible aussi e faire un tablier immergé sur le coté du kayak pour éviter tout contact avec les hameçons .

    autres options pêche , pas chez le constructeur mais il y en a pléthore sur les sites spécialisés , viviers , boites étanches etc ..

    bonne chasse :D

  90. Calma dit :

    Merci infiniment pour ces réponses.
    Mon choix va donc se porter sur le Yakkair hp2.

  91. Rozand dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce blog très intéressant.
    Ma copine et moi même (de jeunes néophytes) nous envisageons d’acheter un KG pour des raisons pratiques (peu de place pour stocker)… Nous aimerions aller aussi bien en mer (- de 300m), qu’en rivière (par ex: La Loire, l’Ardeche…) mais en parcourant le blog j’ai vu que le Yakkair Two HP était plus marin qu’eaux vives…donc ma première question est : peut-il descendre des rivières avec certains passages de niveau 3 (maxi!!) et surtout encaisser les rares chocs sans trop de risques (pour le KG).
    Ma 2e question est : avez vous des informations (aussi détaillées) sur le comportement du Sevylor Yukon? Je sais bien que ce KG ne joue pas dans la même "mare" que le Yakkair mais ils nous intéressent aussi pour l’aspect financier.
    3e question: la différence entre le Lite 2 et le HP2 ? A part le fond haute pression permettant de pagayer au sec, et la carène.

    Merci d’avance & bonne journée.

    • pinkandy dit :

      réponse souvent donnée ;)
      un bateau non autovideur n’est pas fait pour moi pour aller dans des rivières supa classe 2 , je ne suis pas expert dans ce domaine c’est simplement mon avis sur mes faibles expériences .
      le yukon je ne l’ai jamais approché a part sur une étagère d’une grande surface du sport , je ne peux donc rien dire sur son comportement ; ce que je peux dire c’e sont les différences importantes :
      bladders ( vessies ) en uréthane pour le yakkair et en pic pour le yukon beaucoup moins résistantes a la pression .
      carène faite avec un pic de faible épaisseur pour le yukon et épaisses du double sur le yakkair .

      le lite est un bateau qui est destiné a se balader en rivières et lacs , voire en mer sur des plans d’eaux non agités . la limite des 300m est commune a tous les KG non immatriculables .

      l’absence de plancher HP et de quille change completement le comportement du bateau qui est moins rigide et moins performant .
      le plancher passe en PVC et on a donc les fesses mouillées si l’eau s’invite a bord .

      l’ensemble des autres paramètres est commun aux deux bateaux , HP et lite .

  92. Romarin 06 dit :

    Bonjour,

    Depuis 2 ou 3 ans, nous souhaitions acquérir un KG de "mer", plus pour nous éloigner de la foule en bord de mer ou en lacs que réellement naviguer…
    A la lecture des différents blogs consacrés aux KM, gonflables ou non, je me dit que naviguer ça doit pas être "mal" non plus !!! Cependant; il va falloir commencer doucement et d’amariner.
    Le Yakkair HP 2 est arrivé à la maison, et a été gonflé une fois "pour voir".
    La prochaine fois, ce sera pour aller sur l’eau.
    Sachant que nous aimons aussi faire les lézards au bord de l’eau, une question me taraude.
    Faut-il dégonfler, en partie, quand le bateau reste plusieurs heures, disons 3 à 4 heure au soleil ? Une toile ou une bache tendue sur le bateau peut-elle suffire dans ce type de circonstance ?

    Merci pour votre réponse.
    Continuez tous dans cette voie, je suis devenu un fidèle lecteur.

    • pinkandy dit :

      salut ,

      un YK2 gonflé a 3,5psi peut rester au soleil même si il vieillira moins vite a l’ombre .

      le risque c’estd e gonfler a 3,5 lorsque la température de l’air est fraiche , ensuite avec le soleil l’air s’échauffe et se dilate augmentant la pression . donc si tu gonfles a 6h du mat et que tu laisse le bateau au soleil le midi il vaut mieux le dégonfler un peu .

      tu peux bien sur le protéger avec une bache en tissu ou plastique ce sera un moindre échauffement . cette bache peut aussi servir a plier le bateau une fois revenu au bord sans le souiller avec le sable , les graviers du parking etc .. donc bien utile la bache ;-)

      bonnes balades .

      • Romarin 06 dit :

        Bonjour,

        C’est fait… Première mise à l’eau aujourd’hui dans la rade de Villefranche. Tout c’est bien passé, si ce n’est les renforts d’étrave et d’arrière que j’ai trouvé difficile à positionner dans les guides, en particulier celui de l’arrière.
        Quelques courbatures ce soir, mais nous recommençons dès que possible.

  93. Romarin 06 dit :

    Bonsoir,

    Merci pour la réponse, la bache aura donc deux usages…

  94. pinkandy dit :

    pour les plaques , il faut gonfler le bateau avec le Y , un gonflage dissymétrique entraine un vrillage de s plaques .
    avantd e gonfler bien positionner els plaques et tendre la sangle de maintien . ensuite apres une mise en forme avec peu de pression , vérifier les positions . puis achever la montée en pression .

    bonnes balades :)

    • Romarin 06 dit :

      Bonsoir,

      Merci beaucoup pour les infos.
      Tout ne peut pas être au top à la première sortie, j’en suis bien conscient. C’est notre premier kayak de mer, qui plus est gonflable, quant à ma pratique du kayak, d’eau vive, c’était il y a pas loin de trente ans.
      On va s’améliorer tranquillement.
      Merci encore pour toutes les infos trouvées sur ce site.

      • pinkandy dit :

        tu peux aussi avoir des infos sur le forum-kayak :-)

        bonne semaine Andr Le 1 avr. 12 20:47,

  95. dvzseb dit :

    Bonjour,

    Premier sortie avec un yakkair hp 2.

    Et je me demandais comment vider l’eau une fois sur la terre ferme, je n’est pas trouve d’orifice de vidange sur mon modèle acheter neuf y a 3 jours.

    • pinkandy dit :

      les deux orifices de vidange sont situés a l’arriere du bateau sur le pont ; il suffit d’oter les plaques en plastique blanc a l’aide des cordelettes , puis de tourner le bateau sur le chant en soulevant l’avant

  96. dvzseb dit :

    Deuxième sortie avec ce jour, et effectivement ça marche.

    Merci.

  97. pascale lambert dit :

    Bonjour,

    J’ai découvert votre forum et bien que très tentée par le Nomad, ai choisi finalement le Yakkair HP2, acheté le 12 Juillet, Au Vieux Campeur, pour utilisation solo et à deux.

    Premiers essais en solo dans la Golfe du Morbilhan, puis sur la Vilaine entre le Port d’Arzal et la Roche Bernard, 3 sorties près de la côte à cause des courants. C’est du sport, pour un 1M64 52 Kilos mais le plaisir est là !

    Depuis j’ai opté pour un petit chariot Equalis démontable d’1.8 KG, plus facile, une fois le système avec 2 sangles attachées au chariot pour éviter qu’il se replie..; hors des mises à l’eau bretonnes me permettant de sortir le bateau déjà gonflé de la voiture. Ce week end , essai dans le Berry.

    Très agréable, protégée du vent , et le kayak fendant l’eau ! Impec sur l’Indre sauf la rivière peu navigable car peu nettoyée, arbres couchés.

    Alors, dernière sortie samedi 4 Aout, sur le Cher, à Chabris 4 heures de navigation, le bateau passe très bien même s’il y a peu d’eau par endroit.

    Dimanche 5 Aôut, pluie, le kayak reste dans la grange au repos, gonflé.

    Lundi : STUPEUR.. je découvre le kayak dégonflé , le boudin droit , je nettoies bien partout , le fond, la coque extérieure, inspecte le dessus et l’extérieur en cordura, rien, pas de traces. Je tente de le gonfler, une sorte de râle provient du haut du boudin, vers le siège du passager avant, et le boudin ne conserve plus du tout l’air ? .

    Gonflage un peu moins que les normes de 3.5 Boudins et 6.5 pour quille et plancher, température à tout cassé, 25 degrés, l’eau était bonne.

    Je vais aller voir le site BIC sur le changement d’un bladder , les contacte demain, pensez vous que la valve est puisse être décentrée ? ou s’agit il d’une crevaison (mot détestable..) le bateau n’a pas un mois.

    Je l’ai laissé gonflé entre le 14 juillet et le 2 Aout dans la maison sauf pour transport de vacances et we il tenait très bien. Sniff.. et je pars fin Aout dans le Var (rêves de Giens, d’ Embiez, Port Cros , côte de la Londe à Fort Brégançon, le Cap nègre bref j’y suis déjà…et dormirais bien avec mon giilet de flotaison !! mais là j’ai un petit coup avec dans l’aile..

    Merci
    Pascale

    • pinkandy dit :

      vous aurez sans aucun doute le bladder d e replacement avant fin aout , une soudure qui lâche cela peut arriver. normalement la garantie fonctionne rapidement , contactez votre vendeur .

  98. pascale lambert dit :

    Merci de vote réponse, le Vieux Campeur adresse un email au SAV BIC avec photo, car il n’en avait pas pour me dépanner. réponse semaine prochaine si tout va bien. Pascale

  99. Charon Cyril dit :

    Bonjour Andy,

    J’ai tout récemment acheté un Yakkair 2, d’occasion donc. Pas encore essayé… mais j’ai d’ores et déjà quelques soucis à régler :
    - fuite de la quille au niveau d’une soudure, à l’extrémité…).
    - décollage partiel des deux bumpers d’étrave.
    - déformation des deux plaques rigidifiant les étraves.

    Je ne sais pas trop si je peux utiliser le canoë en l’état (je pars en vacances en méditerranée et dans les gorges du Verdon cette semaine !) et, surtout, à qui je peux m’adresser pour ces différents problèmes sans trop saler la note… (budget plus que serré après l’achat du matos…).

    Y a-t-il des réparations que je puisse faire tout seul (bumpers et plaques me semblent jouables ?) mais avec quel matériaux ?… Et pour la quille, la pièce neuve coûte un bras, possibilité d’une nouvelle soudure plus courte ?

    Merci pour ton coup de main !

    Cyril

    • pinkandy dit :

      vraiment dommage de ne pas avoir détaillé le bateau avants de ‘l’acheter ..

      il date de trois ou quatre ans . a cette époque les bumpers étaient des modeles avec les dents .. plats donc .

      des lors que les bateaux ont été surgonflés les tractions sur les bumpers ont fait lâcher la colle sur certain produits . riens d’irréparable mais du boulot qu’il vaut mieux faire soi même .

      décollement , nettoyage a l’acétone et au MEK attention produits volatiles et dangereux pour les poumons et les doigts donc gants et local aéré.

      puis collage avec une colle polyuréthane a bi composant ; magasins de rafting pour ceux qui sont centre france et Uship ou équivalents ( zodiacs etc ) pour un produit de qualité .

      la colle se pose en double encollage , puis contact et presses pour maintenir l’ensemble au contact quelques heures c’est mieux . ensuite éviter de solliciter pendant 24 heures , et c’est bon .

      la réparation d ‘une quille se présente de même , sauf que là il faudra placer une pièce en PVC ( kit fourni sans colle .. ) qui déborde largement de la fuite

      pour les plaques , la solution la moins onéreuse est de remplacer par une plaque en Contreplaqué marine ou CTBX de 8mm d’épaisseur bien vernie .. le gabarit étant dans le bateau bien sur .

      si la plaque est en 8 ou 10mm épaisseur il est possible de la remettre a plat en chauffant avec un sèche cheveux ou un décapeur thermique puis d e la contraindre a plat avec une charge ( bottins etc )..

      pas très cool ton vendeur car ces problèmes auraient été pris en SAV s’il en avait fait la demande .. en temps utile .

      bon bricolage et n’hésite pas a nous faire parts de tes remarques ..

  100. Courtois dit :

    Bonjour

    Je cherche une confirmation : à t on le droit de pêcher en mer avec un hp1 ?

    La législation ne me parât pas clair et après avoir appeler les affaires maritime la réponse à été : envoyez nous les papiers et vous verrez bien!

    Sur le site de bic : http://blogbicsport.com/2011/09/24/la-peche-est-autorisee-a-partir-dun-kayak/ On peut lire que l’ on pourrait pêcher dans un kayak de moins de 4 mètres ?

    Merci de vos retours et conseils et expérience

    Philippe

    • pinkandy dit :

      si on vous demande les papiers c’est parce que les AFMAR supposent un kayak immatriculé ce qui n’est pas le cas du Yakkair HP1 .
      les affaires maritimes ne peuvent emander de papiers pour vous donner une réponse ce service est fantaisiste consultez un autre quartier maritime
      le bateau de moins de 4m quel qu’il soit ne pourra pas d’apres la loi s’éloigner a plus de 300m du littoral de nos cotes ;
      je pense que dans la limite de ces 300m rien n’empêche de pêcher , sauf zones de baignades chenaux matérialisés etc ;
      mais ceci est sans confirmation officielle car je ne peche pas moi même .
      les bateaux de moins de 4m pour la peche doivent ont une restrictions de distance côtière mais peuvent pêcher en rivières lacs etc ..

      un bateau de plus de 4m yakkair HP2 par contre en étant immatriculante est autorisé à la peche en mer et même comme les bateaux immatriculé a droit a un casier , a vérifier mais je ne pense pas que cela ait changé ..

  101. Courtois dit :

    Merci beaucoup pour ce retour si rapide

    Cordialement

    Philippe

  102. ODD dit :

    bonjour,
    avec les températures qui baissent, existe t il un pont une place pour une utilisation solo hp2 ?
    merci pour votre réponse

    • pinkandy dit :

      eh non pour avoir un pontage en solo c’est le Nomad One HP …

      le pontage partiel avant peut s ‘utiliser en solo ça protège quand même des entrées d’eau par l’avant ..

  103. Courtois dit :

    Bonjour

    Je viens d’acquérir mon yakkair hp 2 ( la nouvelle version avec les crochets sur les boudins latéraux.

    Une question : quelle est la meilleur position du siège en position solo et sur quels crochets le fixer ? ( siège bic luxe pêche )

    Car mon soucis est le mouvement du bas du siège qui a l’air de rester très mobile ( mouvement avant et arrière non limité)

    Merci de votre aide

    Philippe

    • pinkandy dit :

      le siege une fois les deux bras avants tendus et les quatre lignes arrières , ne doit plus bouger ou quasiment ..

      la tension de la sangle dorsale basse est essentielle

      le centrage du siege dépend de votre poids et du matériel embarqué.

      selon les conditions de mer il peut être agréable de délester ‘lavant ou au contraire de le placer immergé pour bénéficier de l’étrave au mieux . sans pour autant immerger le nez ce qui entraine un remplissage .. ;-)

      c’est par des tests successifs et des réglage sen mer aisés a réalisés que vous trouverez la ( les) meilleure position .

      bonnes navigations , le printemps arrive .. doucement !

  104. Courtois dit :

    Merci bcp de tous des conseils et retour toujours si rapide
    Sportivement

    Philippe

  105. YoY & LaY dit :

    Bonjour,
    je suis sur le point de recevoir mon Yakkair hp2, je souhaitais savoir s’il est possible de ranger du matériel sous le plancher HP, de part et d’autre de la quille, par exemple des sacs étanches avec peu de poids (bâche, serviettes, etc…) sans que cela n’abime le kayak ou gêne trop sa navigation? Cela permettrait d’optimiser le volume disponible. Qu’en pensez vous spécialiste? ;-) PS: je sais que l’eau va s’accumuler sous le plancher d’où l’utilisation de sacs étanches

    • pinkandy dit :

      le volume est dérisoire et ne permet pas d’y placer des affaires .. de plus cela changerait la forme de la coque qui perdrait ses qualités marines .
      dans le coqueron arriere et sous le pont avant il est possible de glisser un sac de petite dimensions . sur les pontages aussi bien sur .

      bonnes balades avec votre Yakkair HP2 ;-)

  106. arnaud dit :

    Bonjour. Plus aucun commentaire sur le deak cover du HP2. Heureux propriétaire d’un yakkair, je suis surpris que le deak cover soit livré sans mode d’emploi. Comment utiliser les clips de fixation ? Comment ce fait-il que les lattes ne vont pas sortir de leur logement ? Comment le faire entrer dans le sac ? Comment l’utiliser avec la voile bic ? Faut-il mettre les deux parties pour une utilisation en solo ? Autant de questions pour lesquelles j’aimerais avoir une réponse. Merci.

    • pinkandy dit :

      vous disposez d’une photo ici : http://fr.bicsportkayaks.com/produits/accessoires,3,43/yakkair-two-deck-cover,833.html

      les clips de fixation se passent dans l’anneau noir concerné , a l’avant et sur les cotés .
      ensuite il se clipse sur la partie male et la tension s’exerce en compression sur la latte qui de ce fait ne peut sortir de son logement ( petits fourreaux cousus sur les ponts de yakkair .

      pour une utilisation en solo on se centre sur le bateau donc on n’utilise que la partie avant du deck cover .

      la voile s’utilise de la même façon que sans le pontage , elle se replie sur lui , et les points d’écoutes sont fixés sur les mêmes anneaux que le pontage cela ne pose aucun probleme .

      pour ranger les covers dans le sac , il suffitd e le rouler sur lui même et le cintrer pour le placer dans le sac en arc de cercle .

      bonnes navigations dans ce printemps naissant !

      • arnaud dit :

        Merci pour votre si prompte réponse. Je n’hésiterai pas à faire appel à vous si besoin.
        Départ pour les calanques et demain pour 2 jours dans les basses gorges du Verdon. Votre outil est magique et voilà enfin les beaux jours.
        Merci.

  107. pinkandy dit :

    bonne balade dans les calanques attention a l’endroit ou vous garez le véhicule .. dans cette ambiance anticyclonique elle devrait vous permettre de lecher les rocher et de vous infiltrer dans les grottes et les passes .
    pour les basses gorges , vraiment un site exceptionnel qui mérite que l’on s’y attarde !du départd e Montpezat la remontée est vraiment superbe .

  108. arnaud dit :

    Voilà à chaud les 1eres impressions sur votre cover deck : excellent produit ! Essai dans un petit force 3 + clapot dans les calanques puis 2 jours dans les basses gorges du Verdon. Résultat : l’eau embarquée (due aux ruissellement des pagaies) est infime et sans comparaison sans le deck cover. La prise au vent semble améliorée, les jambes à l’ombre et l’eau aussi… Le HP2 est encore plus beau et efficace. L’entrée dans le bateau est juste un petit peu plus acrobatique mais cela est normal.
    Encore quelques questions cependant :
    - Quel chariot me conseilleriez vous pour le HP2 ? L’été arrivant, il va nous être de plus en plus difficile de garer le véhicule à côté de la mise à l’eau. Notez que je n’ai nullement l’intention de transporter ensuite le chariot sur le kayak mais de le cadenasser près de la mise à l’eau. Facilité d’utilisation et prix sont mes deux seuls critères.
    - Dans l’optique d’y monter un petit moteur électrique auriez vous des renseignements autres que ceux glanés sur les nombreux forums ?
    - Quel serait le meilleur endroit pour fixer une GOPRO en navigation ?
    D’avance merci pour vos réponses toujours constructives ?
    Cordialement.

  109. arnaud dit :

    Pardon, j’oubliais : il parait que l’utilisation d’un gonfleur électrique (juste pour le pré gonflage des boudins) est à déconseiller car il insuffle de l’air chaud nuisant à la colle. Qu’en pensez vous ? Dans le cas contraire quel gonfleur conseilleriez vous ?
    Quelle serait la meilleure façon de transporter le HP2 sur des barres de toit pour des trajets assez courts ? Je pense que les trajets autoroutiers seraient à déconseiller, non ?
    Chariot, voile, gonfleur… Mais quel kayakiste fainéant suis je donc devenu allez vous penser ! lol
    Juste au contraire un couple de passionnés de Marseille désireux d’utiliser cet engin magnifique le plus souvent possible grâce à tous les spots à proximité qui s’offrent à nous chaque jours.
    Sportivement.

    • pinkandy dit :

      il me semble plus clair de répondre sur votre texte ;-)

      Encore quelques questions cependant :
      - Quel chariot me conseilleriez vous pour le HP2 ?

      Andy =>les chariot Bic ou d’une autre marque pour autant que la hauteur permette de ne pas frotter les roues sous la coque , pas de modèle trop mini quand même . pour notre part nous utilisions le chariot BIC : http://fr.bicsportkayaks.com/produits/accessoires,3,43/chariot-transport,541.html
      le petit modèle ira aussi moins cher et moins lourd , mais il faudra peut être surélever entre le chariot et la coque .

      L’été arrivant, il va nous être de plus en plus difficile de garer le véhicule à côté de la mise à l’eau. Notez que je n’ai nullement l’intention de transporter ensuite le chariot sur le kayak mais de le cadenasser près de la mise à l’eau.

      Andy =>malheureusement les roues se démontent ès facilement et au retour vous ne les aurez plus je le crains . il est facile d’emporter le chariot plié a plat sur le pont arrière du yakkair .

      - Dans l’optique d’y monter un petit moteur électrique auriez vous des renseignements autres que ceux glanés sur les nombreux forums ?

      Andy =>de nombreux bricolages sur les forums , plus ou moins aboutis , attention un moteur "marinisé" est plus cher mais indispensable si vous allez en mer .
      pas testé de notre coté , nous sommes plutôt pagaie et voile comme vous l’avez constaté ..

      - Quel serait le meilleur endroit pour fixer une GOPRO en navigation ?

      Andy=>pour ma part je la place sue le casque ou sur un bandeau frontal . sur une perche cela peut être aussi amusant ett différent pour les angles . le site de "Gnarlydog" donne de nombreuses idées sur le sujet .

      Pardon, j’oubliais : il parait que l’utilisation d’un gonfleur électrique (juste pour le pré gonflage des boudins) est à déconseiller car il insuffle de l’air chaud nuisant à la colle. Qu’en pensez vous ?

      Andy=>les bladders ne sont pas collés mais soudés donc sur ce point encore une idée préconçue véhiculée par des gens incompétents .. ou mal informés .

      j’utilise depuis trois ans le gonfleur Bravo HP , qui monte a 10 psi au besoin ( Kite ) et sans aucun problème a 3,5 et 6,5 pour un YK2 HP
      . attention toutefois aux surpressions en plein soleil . le petit ventilateur de Sevylor est suffisant pour mettre en forme mais pas en pression .

      Quelle serait la meilleure façon de transporter le HP2 sur des barres de toit pour des trajets assez courts ?

      a plat et qulle en l’air , sur le toit , légèrement dégonflé ( 2,5 psi c’est bien ) pour éviter les surpressions la voiture chauffe aussi sous le bateau .

      Je pense que les trajets autoroutiers seraient à déconseiller, non ?

      Andy=>une vitesse trop élevée pourrait abimer le bateau si l’avant se redresse lors d’un dépassement de camion par exemple .

      Chariot, voile, gonfleur… Mais quel kayakiste fainéant suis je donc devenu allez vous penser ! lol
      Juste au contraire un couple de passionnés de Marseille désireux d’utiliser cet engin magnifique le plus souvent possible grâce à tous les spots à proximité qui s’offrent à nous chaque jours.

      Andy=> je vous souhaite de prendre autant de plaisir que j’en ai eu a le mettre au point .
      et de belles balades salées et non ..

  110. Romarin 06 dit :

    Bonjour,

    Si je peux me permettre d’apporter des compléments d’informations…

    Pour le chariot, nous avons utilisé le petit modèle Bic, sans souci.
    J’ai pas mal de photos avec le chariot attaché sur le pont AR du Yakkair avec les gilets que nous ne mettons qu’en cas d’obligation (réglementaire ou de sécurité).

    Nous aussi utilisons un gonfleur électrique.

    Pour le transport, l’été dernier en Sardaigne, le Yakkair était posé directement (pas de barre) SUR le toit du véhicule.
    Pour un gonflable, je pense qu’il est préférable de le transporter directement sur la carrosserie, plutôt que sur des barres. C’est une apprciation personnelle, d’autres auront sûrement un avis différent.
    Nous avons roulé jusqu’à 110 km/h sans constater le moindre problème. Je précise quand même qu’une sangle était prise, à l’avant, entre la poignée du bateau et l’anneau de remorquage du véhicule. C’est bien d’en mettre une aussi à l’arrière.

    Bonnes navigations

  111. pinkandy dit :

    merci pour ce complément ;-)

    attetion toutefois ,un sanglage d’attache qui passe par l’intérieur du véhicule en l’absence de barres risque d’endommager les joints de porte , c’est très cher a remplacer .. et en cas d’écrasement cela peut provoquer des fuites lors de grandes pluies ..

    la réglementation précise que le systeme d’emport doit être adapté ce qui e st assez flou mais suppose un systeme quelconque .. en cas d’accident quid de la responsablité du propriétaire ? ….

    • Romarin 06 dit :

      "en cas d’accident quid de la responsablité du propriétaire ?"
      Effectivement, mais la voiture possède des barres longitudinales sur lesquelles je peux sangler, et le fourgon a, sur le toit des inserts utilisés normalement pour la fixation de galleries ou barres de toit, dans lesquels je peux passer les sangles… Je pense donc qu’il aurait pas de problème réglementaire, même si la responsabilité du propritaire est, quoiqu’il arrive engagée.

  112. pinkandy dit :

    dans le cas des barres longitudinales , le problème est différent c’est exact mais ce n’est pas le cas de la majorité des véhicules aussi je préfère avertir … ;-)

  113. Philippe dit :

    Bonjour a tous

    Je souhaite équiper mon yakkair hp2 avec un sondeur pour la peche et des portes cannes a l’avant.
    Un de vous a t il déjà fait un support ou à t il une idée ( plaque en travers , quelle matière ? Comment l’avez vous fixer? Comment avez vous protéger les "tissus" ?

    Merci de vos retours

    Philippe

    • pinkandy dit :

      le plus simple est :
      soit d’utiliser els porte cannes des sieges peche , situés il est vrai en arriere du siege .
      soit d e placer une lanche en contreplaqué en travers du pont , fixée par des sangles prises dans les anneaux noirs de la ligne de vie .

      pour éviter le ragage , un simple morceau de néoprene suffit entre le contreplaqué et le tissu .. comme le montage de nos dérive sur le Nomad ..

  114. arnaud dit :

    Bonjour.
    J’ai finalement trouvé comment faire un chariot parfait pour le yakkair et à moindres frais. Trouvé là : http://www.bricodepot.fr/toulon/diable-roues-gonflables/prod834/;jsessionid=60Zzod0jF0MBuu52n33kbQ__.node32
    un diable pas cher. Après quelques coups de scie et un peu de mousse j’obtiens un modèle que l’on peut réduire à souhait selon le kayak. J’ai conservé la plus grande longueur en supprimant la plaque de support. Ainsi le kayak est porté sur une plus longue surface. Mon optique étant de le laisser cadenassé à la mise à l’eau, le poids n’est pas important. J’ai pris soin de remplacer les goupilles de roues par des boulons + contre écrous, vol oblige (j’habite la planète Mars……eille)…Les photos seront prochainement sur forum kayak.

    • pinkandy dit :

      le diable est peu pratique même remis a plat car l’extrémité du bateau sera près du sol .. et risque de frotter au transport .. par ailleurs l’acier de qualité non inox apportera des désagréments de corrosion ..

  115. arnaud dit :

    Pour le moteur j’ai craqué pour un MINN KOTA riptide (marinisé = utilisable en mer) 40 LBS + batterie gel 100 Ah au meilleur prix chez un revendeur fabuleux de gentillesse, professionnalisme et efficacité que je vous recommande : http://www.alize-electronic.fr/
    J’ai construit une très belle et solide fixation en bois pour le moteur sur le yakkair. Le topic de la construction sera bientôt sur forum kayak.

  116. pinkandy dit :

    attention , en ajoutant un moteur electrique (ou autre) vous sortez de la réglementation kayak donc adieu les 2 miles , et l’immatriculation ne correspond plus au navire ..

  117. Philippe dit :

    Bonjour Andy
    Merci pour le retour concernant la méthode de fixation pour l’ équipement de pêche. En continuant de creuser mon idée et rester dans le concept de je suis le plus leger possible et cela n’envahira pas mon appart, peut on fixer le système suivant :
    http://www.nootica.fr/adaptateur-railblaza-pneumatique-p-24454.html
    ou bien un équivalent si quelqu’un connait.

    Si oui , quels sont tes conseils ( comment coller, quelle type de colle, process( coller kayak gonflé ou non) quel nettoyant ( ils ont une vidéo de présentation ) quelle position est la plus "forte " pour résister à l’effort sur le boudin latéral sachant qu’il sera collé pour une position avec un seul siège dans le kayak

    Merci bcp de ton aide

    Philippe

    • pinkandy dit :

      ce type de matériele st fait pour être collé sur la epau d’un bateau de type " zodaic" en PVC ou Hypalon , sur un yakkair ce matériel est inadapté ..
      le po,nt du YK2 , en textile enduit ne résistera pas a un effort en cisaillement et la rigidité sera très aléatoire .

      la planche en ctbx sanglée sera moins contraignante a installer et sera amovible au cas de revente .. autre option un bloc de mousse " américaine" usinée a la forme nécessaire ( BEkayak en 5 ou 8cm d’épaisseur )

      • Philippe dit :

        Merci Andy

        Je donc pas le choix une planche. Juste une dernière précision en ayant jeté un rapide coup d’œil sur le site bekayak et les mousses dont tu me parles, si je la positionne au trois quart avant ( soit un porte a faux de 50cm et reposer de chaque côté sur les deux boudins latéraux , cela sera assez résistant mécaniquement ? ( je fixerais mon gps et un support de canne ) !

        PS: quand je dis résistant je pense à le pas fléchir à la moindre contrainte. En creusant certain parle également des plaque stérodur ( pour salle de bain chez casto ou autres ) est ce la même chose ?

        Si tu a l’expérience , tu me conseilles la 5 ou la 8 cm / aux efforts ( je ne compte pas en faire un banc ! )

        Merci

  118. pinkandy dit :

    pour moi je ferais avec de la mousse de 8cm d’épaissseur , en collant un ctbx de 8mm sur la face supérieure ( le poids est très faible ) . cela permet de visser les porte cannes sur le dessus , et de fixer les sanglettes d’arrimage au bateau sur les cotés ..
    accessoirement aussi d’en faire un banc si l’on veut naviguer en position canoé ou peche assis en hauteur ;-)

    la mousse simplement un peu échancrée sur le dessous épousera les boudins sans glisser cette mousse étant antidérapante .
    pour coller le bois dessus une simple colle néoprene gel fera l’affaire .
    il est possible de renforcer a l’endroit des porte cannes avec une pièce en bois plus épaisse .

    pour le styrodur c’est un composant fragile qui demande a être stratifié pour être résistant d’autre part c’est assez cassant . je te le déconseille .

  119. Philippe dit :

    Juste une dernière question Andy avant l’étape bricolage : la mousse américaine est bien "rigide"
    Merci

    • pinkandy dit :

      la mousse est rigide elle sert a faire des raidisseurs dans les kayaks de rivieres entre autres et des cloisons dans les kayaks rigides

  120. Arnaud dit :

    Un mot pour le concepteur de ce magnifique engin qu’est le HP2 : il aurait été judicieux de placer des poches zippées sous chacune des parties centrales et inférieures du cover deck. Pour de petits accessoires (appareil photo par exemple). Cela serait bien utile et pas gênant pour les genoux qui ne sont théoriquement pas à cet endroit-là. J’ai donc cousu proprement (sans toucher à l’imperméabilité) 2 sangles parallèles à la longueur du kayak sous le cover deck arrière. Cela me permet d’y fixer une banane idéalement placée au-dessus des jambes.
    Salutations sportives à tous.

    • pinkandy dit :

      merci ;)

      concernant les accessoires de confort , il aurait été possible d’en placer un certain nombre , mais le prix de production monte vite donc on réduit ensuite les options couteuses , un Zip est couteux mais surtout fragile en atmosphere saline
      pour placer des accessoires sous les ponts en PVC enduit il est possible de simplement coller les supports sur lesquels on aura préalablement cousu les poches . collage a la colle PU indispensable la colle néoprène n’hadérant pas dans la durée sur le PVC ..

      bonnes navigations .

  121. arnaud dit :

    Bonsoir.
    Et voilà ! C’était trop beau ! Snif snif !
    Ambiance départ cet aprem à la plage de la maronnaise aux Goudes. Grand beau finalement, pas de vent. Nous étions prêts…
    Un pfffffff … Non, ce n’était pas une mouette, encore moins une risée, même pas une vague : une fuite !
    Petite fuite dans le bladder gauche. Zut, zut et re zut !
    Et moi qui croyait ce bateau parfait.
    Un coup de fil à Décathlon (notre vendeur), car le kayak a 8 mois et donc sous garantie. ils nous attendent. A l’arrivée, aucune question, même pas un essai, tout en confiance. Nous repartons après quelques minutes avec un yakkair tout neuf complet (sac, sièges, pompe). Bravo le SAV ! Merci Décathlon !

    • pinkandy dit :

      Pour information les bladders ne sont pas collés mais soudés .
      il s’agirait probablement d’une soudure défectueuse , manque de largeur d’emprise probable , d’ou rupture en fatigue .
      L’erreur des vendeurs D4 est d’allera la facilité , changer un bateau pour un bladder défectueux c’est comme changer une voiture parce qu’un pneu est défetcueux .. probleme le numéro de série du bateau ne correspond plus a l’immatriculation donc pas glop !

      Si le vendeur vous avait fourni le bladder en remplacement cela vous aurait permi de faire la manipulation par vous même sortir le bladder, voir le probleme de façon certaine , et ainsi de mieux connaitre votre bateau ..

      Sur les milliers de Yakkair HP vendus il y a eu des soudures défectueuse s, c’est inévitable , mais le nombre est faible en regard des quantités livrées . le constructeur a réclamé des contrôles plus sérrés et cela porte ses fruits ..

      La garantie a toujours été prise en charge pour ce genre de problèmes , dommage que le remplacement des bateaux soit ainsi fait car il ne regle pas le problème a sa base ( connaissance du problème de façon certaine ) mais en crée d’autres ..

  122. desmures dit :

    Bonjour,
    Une simple petite question pratique concernant le hp2.
    Je souhaite l’acquérir pour des balades lac-mer et pourquoi pas pêche ponctuellement.
    Pour ce qui est de l’usage balade, pensez vous qu’il soit possible d’ajouter sans modification un 3eme siège pour un enfant (balade à 3, 2 enfants de 5 et 10 ans)?
    Merci à vous pour la conception de ce beau kayak qui semble être une belle innovation… et à votre patience et passion au vu des nombreuses réponses que vous apportez à tous!
    Vincent

    • pinkandy dit :

      il est assez facile d’ajouter un siege pour une deuxieme enfant ou encore simplement un dossier le plancher étant assez confortable , cela tient moins d eplace et coute moins cher .. le mieux étant de placer les deux enfants face a face ainsi ils peuvent jouer et discuter ensemble …

      • desmures dit :

        merci de votre réponse rapide,
        tout à l’air très simple et modulable, ce qui correspond totalement à ce que je cherche, il ne me reste donc plus qu’à l’acheter!
        Bonne naviguation,
        Vincent

  123. Vincent dit :

    Bonjour,
    En vue d’un voyage en Norvège avec ma compagne, je souhaiterais investir dans un gonflable.
    J’étais parti sur un Yakkair HP2, mais un vendeur m’a conseillé plutôt le Gumotex Solar 410C. D’après lui, il serait plus fiable (car plus simple) et robuste, moins encombrant à transporter dans le coffre de la voiture, et moins cher.
    Le critère des 300m n’est pas important pour moi.
    Du coup j’hésite… Et autre chose qui me fait peur sur le HP2, c’est l’assise, qui me semble moins confortable et très (trop ?) près du plancher…
    Avez-vous un avis sur la comparaison avec le Solar ?
    Y a t il une solution pour sur élever l’assise ?
    Cdt
    Vincent

    • pinkandy dit :

      Le vendeur n’ayant probablement comme souvent jamais navigué en mer en gonflable, je vais vous donner mon avis , j’ai possédé comme écrit sur ce blog un Solar aussi je le connais bien .

      Il est solide oui mais pas plus qu’un bateau en PVC ,ce d ébat a fait long feu il y a bien longtemps aujorud’hui l’ensemble des " zodiacs" est en PVC .

      l’assise du Solar se situe sous le niveau de la flottaison c’est bien la le probleme .. et si on réhausse par un coussin gonflable on perd grandement en stabilité croyez moi .
      c’est tout c e que je lui donnerai comme atout car naviguer les fesses dans l’eau en mer froide je ne pense pas que vous apprécierez ;-)
      ensuite sur le Yakkair le plancher est surélevé par la quille de ce fait si il rentre un peu d ‘eau ce qui est inévitable lorsque l’on pagaie dans un bateau non ponté , elle va dans les fonds alors que sur le Solar vous êtes assis dedans ; vous pouvez sur le Yakkair surélever l’assise somplement parce que la largeur autorise une telle stabilité secondaire que vous ne vous sentirez pas en insécurité .

      Je ne connais pas la réglementation de la Norvege mais un engin de plage comme le Solar ne me semble pas raisonnable pour ce genre de navigation . Surtout en biplace car la place pour y loger des affaires et le matériel de sécurité est quasi inexistante . Donc sacs sur les deux petits pontages avant et arrière ce qui diminue encore l’instabilité du bateau .

      Si c’est un prix que vous recherchez , le solar est effectivement moins cher et la conception a une bonne quinzaine d’année ..
      aujourd’hui on fait plus marin .
      L’arrivée des planchers haute pression a changé la donne . Et les bateaux étravés et quillés sont incomparables en terme de navigabilité dans une eau agitée même modestement .

      Ceci dit si je devais aller naviguer dans les eaux froides , je prendrais un Nomad , ponté et jupable dont le budget est encore supérieur c’est sur . à moins de ne naviguer que les jours de très beau temps sans vent et sans vagues en longeant le bord au cas ou il faille vider l’eau embarquée …

      bon choix ;-)

  124. pinkandy dit :

    Je cloture les commentaires de ce post pour plusieurs raisons :
    -Je ne travaille plus pour Bic Sport depuis plus de deux ans;
    -Les demandes concernent plus le SAV du constructeur que la conception du bateau .
    -Enfin la pluart des questions concernent des points déja traités dont les réponses ont déja été données mais non lues , peut être du au volume important de commentaires .
    derniers points de rappel .
    les coutures ne sont bien évidemment pas étanches , le bladder est lui SOUDE et non collé .
    un bateau peut se stoker mouillé , mais attention aux moisissures dans le cas d’eau douce , avec l’eau de mer les moisissures n’apparaitront que très tardivement .
    le transport est facilité mouillé dans un simple sac poubelle placé dans la valise du bateau si possible verticalement ..
    Pour ceux qui s’entêtent à comparer un kayak de mer immatriculable à un engin de plage de 15 ans de conception ,je ne peux rien pour eux hélas … chacun doit faire son choix , les données étant clairement énoncées .

    Bonnes navigations en KG ou autres ;)

  125. Sainmont dit :

    Bonjour Andy,
    Effectivement bien fait et très utile.
    BIC HP2 acheté sur le bon coin donc pas de garantie et nous nous retrouvons avec un blader qui fuit légèrement.
    Je l’ai mis dans ma baignoire par partie et des bulles apparaissent à divers endroits sur l’avant.
    J’ai compris que les boudins sont doubles peaux, mais comment désolidariser les 2 pour réparer ?

    Merci de tes conseils
    Philippe (45)

    • pinkandy dit :

      on ne peut pas déssouder la peau qui compose le bladder , celui ci est comparable a une chambre a air de vélo .
      il est donc possible de placer une ou des rustines sur les fuites a condition que celles ci ne soient pas sur la soudure .on appose une rustine qui est fournie avec le bateau sinon utiser les rustines pour Ailes de kite surf

      si la soudure est a refaire il faudra soit coller a la colle PU , ou ressouder a l’aide d’une technique assez délicate :
      on place a cheval sur la partie a ressouder un papier sulfurisé ( pour utilisation au four gateaux etc ) on passe un fer a repasser a température médium , surtout sans faire apparaitre de bulles sinon c’est .. mort . y aller progressivement pour la température du fer , qui biens ur ne doit pas être en contact avec le bladder mais passer sur le papier sulfurisé .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 295,718 hits
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 36 followers

%d bloggers like this: