Essai du TRAK Kayak

Premier essai sur eau plate dans les gorges du Verdon ; la température de l’eau , 8° ne me pousse pas a batifoler avec cet engin que je découvre , je fais quelques bords , teste un peu la stabilité secondaire , puis trois amis l’essaient et en apprécient la légereté a la pagaie et la possibilité de le cintrer pour passer de  » rapide et directeur  » a  » maniable et un peu moins rapide « .
_5295340
_5295341
Aurore essaie aussi et apprécie la légèreté de l’ensemble
_5295325
Un essai en mer me dira si mon poids et ma corpulence : 88kilogs ( de muscles 😉 ) et 1,82 m ne rendent pas le bateau trop petit pour moi …. ce que j’avais constaté sur d’autres kayaks jugés stables par des petits gabarits .
Un coup d’est a levé la mer sur le littoral , l’horizon est agité , prévisions mer peu agitée …..
Je monte, environ 15 minutes tranquille , je place la sea sock et la jupe , le flottle pad , pagaie de secours , de l’eau des barres de céréales , le GPS refuse de fonctionner , un peu las sans doute … au diable les mesures pour cette fois 😀

Cette fois le bateau est full options ..

Je me met à l’eau , quelques surfeurs sur les vagues devant la plage , je traverse une vague qui déferle , je paume ma bouteille d’eau , marche arrière dans les vagues je récupère mon bien et je repars , tout ça sans vraiment réfléchir à la stabilité du truc , j’ai du oublier d’y penser 😉

Ensuite traversée dans une mer croisée merdique houle + bateaux …
vagues environ un mètre , a un mètre cinquante ….. Je cintre le bateau , obtiens maniabilité et évite d’enfourner dans cette marmite .
La traversée achevée , l’eau est plate le long de l’ile j’en profite pour tendre le bateau et tirer des sprints .. Un peu plus loin , vagues de face qui déferlent le long de la pointe de l’ile , je passe au raz des cailloux au raz de la déferlante c’est jouissif !…

Je traverse entre les deux iles dans du 1,5 a 1,8m de houle bien établie , un régal; le bateau chemine travers aux vagues .. Je fais une pose a l’abri de st Féréol , puis je m’enhardis un peu et je surfe quelques vagues devant les moines j’ai l’impression d’être devenu bon 😀
Je me suis même permis le luxe de régler le bateau asymétrique pour aller droit avec les vagues de trois quart arriere sur un long bord , pas besoin de gouvernail c’est sur !

A l’arrivée pas d’eau dans le bateau , uniquement dans la chaussette qui tient un peu chaud c’est bien pour l’hiver et ça me fait perdre un peu de gras 😀

conclusions:
Le bateau s’adapte a chacune des conditions , sur les grosses vagues je banane et le bateau obéit au doigt et au bassin , ensuite dès que c’est surfable je retend un peu la carene et c’est un avion il surfe à la moindre vague , pour éviter de surfer sans le vouloir il suffit de bananer un peu plus , c’est une découverte de l’hydrodynamique en même temps ..
Les réglages sont accessibles sans oter la jupe bien sur …et il me faudra de nombreuses sorties pour connaitre un peu mieux mon nouveau compagnon , et je suis complètement bluffé par ce nouveau jouet qui révolutionne le kayak c’est certain !
Comment peut on ne pas y avoir pensé avant ???
Bien sur le prix me direz vous est élevé 2990 euros tarif en France, mais a y regarder de plus pres , la technologie , l’innovation et la qualité du produit sont la c’est certain alors au lieu d’avoir un kayak pour la mer calme les lacs , et un autre pour aller surfer , j’ai les deux ,qui entrent dans le coffre d’une voiture 😀
Pour ceux que cela intéresserait
l’importateur est joignable ici : labauleAROBASE breizhkayak.com
infos supplémentaires ici

😀

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , , , , ,
Publié dans essais de kayaks, kayak, Uncategorized
6 comments on “Essai du TRAK Kayak
  1. Flo dit :

    Hello Andy :),

    jolie kayak, peut-on le « tendre encore d’avantage que sur la dernière photo ?

  2. pinkandy dit :

    je ,n’ai pas encore mesuré le rocker maxi mais il est supérieur a la deuxieme photo ..
    a l’inverse , en position a plat il est quasi droit sur la ligne de quille je te passe une photo en MP 😉

  3. Christian Baillemont dit :

    Bonjour ,
    Je débute ,dilemme Grand Narak ou Trak.

    Merci
    Cordialement
    Christian

    • pinkandy dit :

      les deux bateaux ne sont pas comparables , le grand narak est un biplace et le Trak un solo .

      les grosses différences concernent :
      le poids nettement supérieur pour le nautiraid
      la techniologie du trak qui est nettement plus adaptable le bateau peut évoluer au niveau du giron .
      le temps de montage qui est moitié moindre pour le Trak .
      n’ayany pas navigué sur le Narak je ne peux en déduire son comportement que par l’observation ; un bateau droit sans giron est pour moi un bateau peu manoeuvrable a moins d’acrobaties de gite peu agréables et nécessaires dans ce cas .
      le trak est a la demande directeur ou tres évolutif ce qui change tout .

      la peau du trak est deux fois plus épaisse que celle du nautiraid .

      voila ce que je peux en dire .
      pour décider le mieux est d’essayer les deux bateaux ; mais ne pas comparer un biplace avec un solo est préférable , les programmes n’étant pas les mêmes .

      bon choix et bonnes balades

  4. juju dit :

    bonjour
    j’ ai lu avec intérêt votre compte rendu d’essai sur le trak et je suis intéressé par l’achat de ce kayak ,mais mon « soucis » est que je mesure 1,86 m pour 90 kg ;est ce que ce kayak est adapté à mon gabarit?
    je possède aussi un gomotex k2 pour la rivière et un yakkair2 un peu modifié qui a plus d’un millier de km au compteur et je recherche un kayak solo plus performant ,jupable et facilement transportable.
    salutation

    • pinkandy dit :

      je mesure 1,82 pour 85 kilogs , nous sommes de la même catégorie a peu de choses pres .

      le bateau correspond a cette attente , la version démontable est un choix différen,t du gonflable sur de nombreux points .

      le YK2 est un bon bateau qui manque un peu de vitesse dans le cas défini ( distance) le Trak est plus rapide mais pas beaucoup plus qu’un Nomad de Bic ; c’est plutot sur un effort tres faible a 7 km/h que l’on gagne en confort et fatigue sur le Trak.

      un autre KG sortira aussi en décembre , pour un programme comparable a celui défini , ( solo, distance bvivouac )

      je ne peux pour l’instant pas donner d’autres infos sur ce nouveau bateau … qui sera conçu sur les mêmes matériaux que le YK2 .

      le choix du Trak estc elui d’un bateau très haut de gamme , dont le plus gros atout est d e s’adapter aux conditions de navigation par variation de la cambrure . cela nécessite un peu plus de soin et d’entretien qu’un KG .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 484,452 hits
%d blogueurs aiment cette page :