Performances en gonflable …

Qu’est ce que la performance ?
Pour moi le bateau qui permet de fournir a vitesse égale un moindre effort est plus performant . Dit comme cela c’est plus simple non ?
En effet la vitesse maximale supérieure peut être un critere de performance mais pourquoi vouloir aller plus vite , de toutes façons un kayak gonflable est lent , entre 4 et 8km/h pour les plus rapides d’entre
Il est assez facile de constater qu’au dela d’une certaine vitesse pour obtenir un peu de vitesse en plus l’effort est nettement plus important et use son pagayeur ….. c’est une vitesse critique 😉

Revenons aux performances … Quels ont les éléments qui peuvent influer sur les performances ?
En fait il sera plus simple de définir ce qui freine le bateau ..Pour pouvoir le choisir en connaissances de causes 😉

La “trainée” est la force qui s ‘oppose a l’avancement d’un engin , fut il aéronef ou bateau .
Qu’est ce qui “traine “ ?

-L’étrave du bateau “ouvre “ l’eau . En cela elle se doit d’être aussi rigide que possible et fine . Plus elle sera large et plus elle trainera d’eau ( on parle souvent d’une étrave qui “ pousse de l’eau “ ) et moins les performances seront bonnes .
-La carene offre un bon coeficient de pénétration dans l’eau , c’est a dire un effilement et des entrées d’eaux progressives , fines en entrée d’eau pour s’élargir en respectant l’écoulement de l’eau sans à coups , par une courbure progressive .
-La poupe ( étrave arriere ) devra être fine pour refermer les filets d’eau progressivement et éviter de créer des turbulences de sillage .
-La souplesse d’un bateau , fait que, en se tortillant il crée de la trainée induite ce qui ralentit la marche .
-Plus le bateau sera rigide et meilleures seront ses performances .
-La stabilité de route : si le bateau zig zag , c’est qu’il est sur une trajectoire non rectiligne ce qui est peu performant . On peut améliorer en positionnant une dérive a l’arriere mais dans ce cas il devient moins manoeuvrant , accroche les algues etc .

Pour optimiser la conception du bateau il faudrait connaitre exactement la forme de la vague qu’il sera à même de créer et d’affronter . En effet sur eau plate un bateau tendu , avec une quille quasi plate offrira la résitance minimale à l’avancement ,en opposition , le même bateau confronté a des vagues sera freiné par sa longue carene tendue , dans ce cas ,un bateau plus banané sera plus véloce et moins consommateur d’energie.
C’est d’ailleurs cette reflexion qui a mené à la conception du TRAK voir “démontable du 21° siecle “. dont la carene s’adapte manuellement aux conditions de navigation.

Si il est important de définir le type de navigation que l’on va majoritairement faire, c’est pour choisir le bateau le mieux adapté . Le savoir c’est éviter de se tromper lors de son achat ;p

Nombre de bateau sont aujourd’hui vendus comme utilisables en Une , Deux ,voire même trois places . Ceci est bien sur, possible , mais n’attendez pas les mêmes performances dans les trois cas type d’utilisation … Pourquoi?
Le bateau peut être conçu comme un biplace avec une option navigation en solo. C’est le cas du Yakkair two . La navigatiuon en solo est grandement possible mais moins performante qu’en bi simplement parce que le volume défini est trop important pour le solo , a moins d’y placer une forte charge embarquée de matériel d e randonnée par exemple . La position du pagayeur , au bau maxi engendrera quelques genes au pagayage solo , sans gravités mais la performance sera quelque peu réduite en comparaison avec une utilisation en biplace .

Lorsque l’on sous charge un bateau , sa hauteur sur l’eau sera supérieure , donc sa prise au vent aussi . Bien entendu la largeur a la flottaison si l’on prend toujours le Yakkair Two sera inférieure en solo par rapport a la navigation en biplace .
Le gain de trainée appliqué à la coque sera contrarié par cette augmentation de prise au vent …

Par ailleurs asseoir trois personnes dans un gonflable est assez facile en soi , il suffit d’y placer trois sieges !. Leur laisser la place de pagayer en est une autre . Une longueur de 100cm de long par personne est un réel minima pour pouvoir pagayer correctement , 120cm étant encore mieux .. pour étendre les jambes .

Alors : résumez bien ce que vous voulez faire avec votre bateau avant de le choisir c’est le meilleur moyen de ne pas être déçu :p

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , , ,
Publié dans découverte du kayak, essais de kayaks, Uncategorized
Blog Stats
  • 498,556 hits
%d blogueurs aiment cette page :