le Trak un an après .. par ses utilisateurs ;)

Anniversaire du Trak : il a un an 😉

Ah bien sur j’aurais aimé naviguer encore plus avec lui mais d’autres obligations … seulement( 11 sorties en Trak pour 62 sorties ces 12 derniers mois ).

A l’usage : que du bonheur , ce bateau est beau , rapide, léger , facile à monter .
Les questions fusent à chaque montage , et démontage les curieux approchent …. “ah bon c’était un bateau démontable je n’aurais jamais cru ….. tant il est lisse !”

Les réglages du rocker me permettent d’adapter le bateau à mes envies c’est vraiment le must . Je moyenne entre 4 et 4,5 noeuds selon les balades , et sans forcer .
Ce sont mes premières sorties à la voile avec le Trak et j’y prend un grand plaisir , les allures portantes autorisent de belles moyennes , pagaie et voile .. Une grande sensation de glisse aussi .

J’utilise maintenant régulierement la Sea Sock et elle présente de gros avantages :
-Le bateau reste sec , très peu d’ infiltrations d’eau , l’humidité que je rentre en embarquant à bord stagne dans le bas de la sea sock, un coup d’éponge et c’est top .
-Le volume d’eau que peut embarquer le bateau en cas d e déssalage est réduit a ce volume , au lieu d’envahir l’ensemble du bateau , j’avoue ne pas avoir encore eu le temps de faire l’essai , des que l’eau est un peu plus tempérée je m’y colle .
-Enfin une bonne chaleur est conservée a bord , ce qui est un atout … En hiver 😀 quand la chaleur sera de retour on verra si cela reste confortable 🙂 , ou pas 😦 …

Mes bricolages :
-Le cale pieds identique à ceux des kayaks de mer standards ( rail avec pédale ) ne me sert pas , mes pieds n’obéissant pas a mes ordres …
-J’ai donc oté ces rails et je regle la pression du sac étanche avant pour obtenir un appui correct , ça fonctionne plutot bien .
-J’ai également ajouté un élastique de rappel pour le dossier du siege , ainsi, lorsque je m’asseois je suis sur de ne pas le faire sur le dossier
-Un élastique avec une boule sur l’avant pour y glisser la pagaie de temps en temps .

Petite astuce ,pour faciliter l’enfilage de la structure dans la peau , passer de la graisse silicone en bombe sur les étraves et les extrémités des tubes cela rend le montage encore plus rapide et le démontage aussi .
Un petit coup de silicone également sur la glissiere qui ferme le pont arriere en facilite l’usage .

Une critique : les crochets qui emprisonnent les élastiques de pont ne les maintiennent pas bien , la tresse reste accrochée mais l’élastique lui même sort … pas bien grave me direz vous ..

Je ne regrette vraiment pas mon achat . je viens de revendre le Zoar que je n’utilisais que rarement;
je pense ne pas me tromper en disant qu’il fait déja un heureux .

Le Trak devient ainsi mon kayak de mer unique et préféré .
En solo bien entendu car en bi …. je reste adepte du nouveau KG que je peaufine 😀 .

l’avis de Franck propriétaire du deuxieme Trak importé en France …

« Voici en quelques mots le résumé de mon expérience avec mon Trak:
11 mois d’utilisation et 49 sorties en mer, principalement autour de Cannes, l’Esterel & Antibes.
Moi: 1m78, 70 Kg, 43 ans, 12 mois d’expérience en kayak
– Les Plus:
Excellent comportement en mer (possibilité de le bananer pour virer plus rapidement entre les rochers ou pour surfer)
Rapide : 7, 8 km/h de moyenne sans forcer, il avance tout seul
Rapide à monter: ~10 minutes environ (démontage, essuyage & rangement dans son sac: ~20 min)
Plié dans son sac il rentre dans le coffre de ma Golf après avoir rabattu la banquette.
Léger, je le porte facilement sur mon épaule pour 25m
Le service après-vente: acheté directement auprès du constructeur Canadien, une patte du siège a cassé, j’ai reçu un siège neuf 1 semaine après avoir envoyé un mail avec les photos.
Ne craint pas le vent, ni les mers démontées (vents testé < 40 km/h)
– Les moins:
Les cale-cuisses & cale-pieds ne sont pas très bien adaptées à mon gabarit
Je reste facillement 2h dans le kayak, mais je dois de temps en temps relever mes genoux au centre de l’hiloire pour éviter les courbatures.
La chaussette livrée en option ( Sea Sock premiere génération ) est trop petites, on se sent trop à l’étroit
-Le prix
-La stabilité: je me suis retourné 3 fois.
– Ma conclusion:
Excellent kayak que je recommande à celui qui qui a fait les économies nécessaires , et veut avoir du plaisir à chaque sortie, quelque soit l’état de la mer .
Après avoir essayé une petite dixiène de kayak rigide, je n’ai pas trouvé mieux
Chaque sortie c’est que du bonheur …:-))))))))))  »

et on s’éclate ensemble avec ce super bateau ..

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , ,
Publié dans essais de kayaks, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 484,452 hits
%d blogueurs aiment cette page :