les Embiez en Nomad

L’anticyclone est la , le temps est estival , départ pour faire les calanques au départ de Cassis .

Oui mais .. impossible d’approcher la mer avec un véhicule de 2m de haut ou plus car les barres sont a 190m , normal puisque le norme européenne est a 2,00m! .. rage tout d’abord ….

Puis direction les Embiez ou là un parking accessible au bord de la grande bleue nous attend ; avantage sur les calanques ici pas de promènes piétons , pas ou très peu de bateaux à moteurs en cette saison et donc une balade qui s‘annonce sous de bons hospices .
Nous mettons à l’eau a proximité du club de voile . la digue est peu haute ce qui facilite la mise a l’eau .

le bateau est vite prêt et vu le temps nous ne mettons même pas le pontage , bronzage oblige !

Nous partons sous notre voile Big Spoon vers l’ile , le niveau d’eau est très bas la pagaies qui sert de dérive touche parfois le fond .

Après ce bord vent de travers on replie la toile et direction cote est en franchissant la passe , non sans espérer une bonne brise sur la cote au large , nous ne la trouverons pas , mais la cote est superbe ,

dans un soleil encore bas en cette saison ce qui donne encore plus de peps aux couleurs .

on gratte les cailloux et c’est la petite traversée vers le phare pour laquelle nous relançons la voile .
.

Nous y trouvons une petite plage isolée , bien ensoleillée pour le casse croute et le repos .

La flore est superbe , et la faune n’est pas en reste , de gros poissons passent sous notre coque .

Ensuite nous bouclons le tour en passant devant le port , puis nous reprenons la passe pour faire un peu la cote est . Encore des cailloux, des passes , enfin le passage vers le pont mais la … plus d’eau .

Demi tour forcé , et retour sur nos pas . la traversée de la lagune se fait dans moins de 15cm d’eau avec des passages a 10cm maxi , ou nous faisons giter le bateau pour en diminuer encore le tirant d’eau . retour vers notre point de départ apres 12km (6,479 MN ) parcourus .
Pour une premiere sortie de notre fief , nous avons été charmé par cette cote qui se montre très praticable en kayak et probablement peu en bateau a moteur du seul fait du faible niveau d’eau une chance pour nous .

un bel endroit le Fief de notre copain JCF 😉

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , ,
Publié dans nos balades, Uncategorized
7 comments on “les Embiez en Nomad
  1. joubert dit :

    Coquin d’ Andy, la Spoon est à peine sortie que tu nous sors déjà la big!!!! A quand dans les shop?
    Et le pire, c’ est que j’y pensais la nuit dernière!!!!.
    (je la voyais haute et pas trop large pour qu ‘elle ne prenne pas trop de place pliée sur le bateau….)
    Pour ma part, dernière petite modif ce soir et j’ inaugure
    l’ ensemble dimanche (Et immatriculation lundi j’espère…)
    Cordialement
    Dany

  2. joubert dit :

    Rassures moi Andy, elle ne loge tout de même pas dans ton sac noir à l’avant du Nomad!!! Sinon il m’ en faut au moins trois , une pour le Nomad et une pour chaque VTT….
    Plus d’ attache latérale haute?

  3. pinkandy dit :

    non c’est un proto sans suite car il nécessite une latte plus grosse (5mm) donc difficile a plier ..
    l’embase est tre sdifférente et en tube inox , problème ça cisaille les lattes sinon ça fait bien du travers aussi ..

    mais comme je l’ai sous la main je m’en sert 😀
    bonne inauguration ! 🙂

  4. jc f @ dit :

    Vous en avez bien de la chance, pendant que vous naviguiez, j’étais cloitré à la maison pour bricoler… :o)
    Il est assez rare de pouvoir passer sous le pont du Gaou, il arrive même de pouvoir passer au sec.
    J’espère bien réussir à y aller le week-end prochain.

    • pinkandy dit :

      rare moment de naviguer avec moins de 10cm d’eau ! avec ces conditions superbes , on en profite 😉

  5. Cindy dit :

    Bonjour,
    nous avons acheté l’an dernier le yakkair 2 et franchement, c’est super!
    Mais une question nous turlupine…. nous allons partir 15j en Croatie et nous prévoyons de faire 2 ou 3 randos de 3 jours à chaque fois, en mer. Est-ce embêtant de sécher mais de ne pas rincer le kayak à chaque fois ? Est-ce que laisser le sel sur le kayak pendant 15 jours ne risque pas d’abîmer le tissu ? Nous allons essayer de faire une rando d’1 jour à la fin sur un lac d’eau douce. Est-ce suffisant pour rincer le kayak ?
    Merci beaucoup pour votre avis!
    Bonne continuation

    Cindy

    • pinkandy dit :

      ne pas rincer le bateau du sel de mer ne présente aucun problème , le mien est rincé occasionnellement sans plus si on le rince a l’eau douce par contre il faut bien le laisser sécher avant le stockage car sinon certaines parties peuvent moisir , développement de champignons dans un milieu humide et sombre .
      seul chose que le bateau n’aime pas : les graviers en fond de coque car ils se placent entre la peau et les boudins ..

Commentaires fermés

Blog Stats
  • 498,558 hits
%d blogueurs aiment cette page :