billet d’humeur :-)

Et pourtant je suis vivant !..

Il n’y a en fait pas si longtemps , même si c’était au siècle dernier; enfant je faisais des descentes sur une planche munie de roulements a bille , bien évidement sans freins sans casque et sans protection … ensuite le mercurochrome !
je faisais aussi du vélo , de la trotinette , du patin a roulette , il n’y avait pas de “flics” mais des “gardiens de la paix” qui nous indiquaient gentiment le chemin lorsque nous étions perdu dans Paris .
en voiture pas de limites de vitesses , pas de radars , pas de ceintures si ce n’est ventrales sur la Chevrolet de mon paternel .. autant dire pas !

j’ai pratiqué la moto de trial , l’enduro , la moto de route ( encore aujourd’hui ) ,le delltaplane à une époque ou cela était jugé suicidaire , ensuite la planche a voile, le voilier multicoque ,le fun board , le parapente ( pendant 20 ans quand même sans aucun accident de vol ) aujourd’hui et depuis 9 ans, le kayak de mer sous toutes ses formes mou dur , mi dur ;D

Aujourd’hui les enfants sortent parfois de chez eux ,s’éloignent momentanément de la console de jeu ou de l’ordinateur , encadrés par les parents « surveillants » , avec protege genou , coude, casque ,gilet réfléchissant bien droit sur le coté de la route avec Papa qui tel le gorille a dos argenté se met au milieu de la route pour protéger le petit … élevé dans le coton en quelque sorte ….ils seront pourtant plus tard confrontés a la dureté de la vie  » réelle  » .

Cela en devient pathétique , a force d’avoir peur de tout , toutes les activités deviennent subitement “a risque” ..
Mais c’est la vie qui est à risques elle présente 100% de mortalité ! on peut penser ne prendre aucun risque et mourir simplement en voiture sur le chemin des vacances …. ou d’une rupture d’anévrisme .. imprévue et imparable .

aujourd’hui c’est : “met ton gilet de sauvetage en kayak” , en passant sur le fait que cela n’en est pas un mais simplement une aide a la flottabilité qui ne fonctionne que lorque l’on est conscient .. aucun effet autoredresseur donc tete dans l’eau c’est noyé quand même ..
Les “experts” en « kayak de mer » expliquent aux autres les risques élevés , la nécessité de sortir a plusieurs pour remonter a bord et vider le bateau apprendre à eskimauter etc ….
Mais pourquoi ne pas leur dire simplement : choisissez un bateau dans lequel vous pourrez remonter a bord seul et sans assistance ?
Souvent ces “experts naviguent en eaux froides , ne connaissent pas les risques d’une navigation en eaux chaudes , déshydratation tres rapide par exemple .. les motards Allemands qui viennent dans le sud et doivent impérativement porter la combinaison en cuir ( souvent noire ) savent de quoi je parle .. même sous une jupe en kayak la température monte en ce moment a plus de 40 ° .. pas tres confortable vous en conviendrez ..

Pour tout : ceinture et bretelles indispensables voire rendues de fait obligatoires ..
Ils ne se posent pas la question :
– Pourquoi les piroguiers polynésiens ne portent ils pas de gilet de flottabilité ? simplement parce qu’il vaut mieux rester immergé le temps que passe la déferlante qu’ils viennent de surfer en emportant les 80 kilogs du bateau mieux vaut ne pas sortir la tête a ce moment la ..
Le gilet peut s’avérer indispensable , pour une personne insufisament préparée physiquement , mauvaise nageuse , ou encore effrayée par l’élément eau .. mais le gilet ne réglera pas l’ensemble des problèmes il aidera simplement .

La pratique kayak se définit comme “a risque” , pourtant lorsque je vois le nombre de personnes qui s‘amusent en KG ou en SOT dans nos eaux , je constate bien peu d’ accident ,ou d’incidents en tous cas dans notre région . et ce malgré les nombreux bateaux a moteur ,yachts , voilier de taille conséquente les Kayaks évoluant au milieu de tout ça ..
j’en viens a penser qu’ils ont raison de dire que le “kayak de mer” est dangereux car il n’est souvent effectivement pas possible de remonter à bord dans une mer devenue agitée ,sans aide extérieure .
Le bateau est, parait il, capable de naviguer dans 40 noeuds de vent alors ils y vont et ensuite ça dégénere pour les “non experts “ ce type de bateau se destine a des gens pour lesquels cela est une activité unique intense , avec entrainement quasi hebdomadaire .
On peut comparer cela aux voiles de parapentes de compétition ,seule une petite centaine de pilotes au monde est capable degérer ce genre d’engin et parfois le parachute de secours est de sortie … pourtant voler en air calme est a la portée d e tout le monde , même avec ces engins de course!
Pour le kayak d e mer il en va de même , sur un plan d’eau calme avec un peu d’entrainement il est possible de naviguer avec le bateau le plus pointu mais si le temps se gate alors c’est la débandade ..
il est parfois sain d e se poser ces questions :
-ou commence et ou se finit l’activité de loisir, pour devenir une activité de -compétition réservée a une élite hyper entrainée ?
-est c e l’activité ou le matériel qui est dangereux ?
-est ce l’humain qui dépasse ses possibilités physiques ou/ et techniques ?
-est ce le besoin de se valoriser au travers d’une pratique qui se définit comme a risques qui entraine les accidents ou les achats irrationnels compte tenu du niveau de pratique ?
-est ce le mauvais conseil lors de l’achat du matériel quie st responsable de ces incidenst / accidents ?

je me plais a constater pour ma part bien peu d’incidents documentés sur les milliers de kayak gonflables et SOT vendus ces dernieres années ( environ 6000 par ans en france ) ce qui est collossal en regard des ventes de kayak dit de mer … qui ne décollent pas vraiment malgré une histoire d’une vingtaine d’année d’existence .

un grand nombre de pratiquants se sont fait plaisir seul , en famille .. et c’est ce qui est important non ? le « plaisirometre » n’existant pas, les récits multiples sur le net montrent bien que ces bateaux simples font le bonheur de bien des familles .

Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas porter ou emporter de gilet de flottabilité de vetements coupe vent , de l’ensemble du matériel de sécurité nécessaire a une navigation cotiere a bord , mais simplement que l’on peut se faire plaisir avec un engin simple , pas tres honéreux , et ce avec un risque bien peu élevé !

les questions a se poser au moment du choix , sont simple :
-quel sera ma fréquence d’utilisation dans l’année ?
-quel est le niveau d’implication dans la pratique que j’accepte ?
-quelles sont les conditions météo dans lesquelles je désire pratiquer
-enfin est ce que je veux une pratique solitaire ou familiale , cette question seule répondra déjà en grande partie a votre choix futur .

Malgré toutes ces pratiques à risque , aujourd’hui je suis vivant , et je profite de mes Kayak gonflables et autres engins nautiques ou a roulettes en connaissances de cause .

c’est ça ?
clapot léger beau temps balade en Trak kayak démontable

ou ça
20 noeuds , la mer qui rentre avec et le vent a contrer , ici en Nomad

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , ,
Publié dans découverte du kayak, humeur, sécurité et réglementation, Uncategorized
6 comments on “billet d’humeur :-)
  1. michel9580 dit :

    Salut Andy.

    Le rôle du gilet n’est pas de sauver la personne mais de permettre de retrouver « quelque chose » et de mettre fin aux recherches, ça coûte cher l’heure d’hélico 🙂

    • pinkandy dit :

      de l’humour noir je présume 😉

      le gilet de flottabilité augmente la flottabilité . il n’est pas un engin de sauvetage , mais il sauve néanmoins des vies chaque année dans des circonstances tres variables ..

      il est vrai que les gilets de sauvetages sont genants pour naviguer en kayak , sous cutale , hauteur importante et appui derriiere la tete …

      à chacun de faire ses choix et d’assumer ses risques ses risques ; pour ma part je suis pour le secours payant car aujourd’hui le matériel de secours c’est un téléphone portable , c’est assez pratique mais cela ne respecte pas la logique du sauvetage en mer , mais pluutot du confort de personnes qui ne sont pas préparées . bien sur une avarie peut toujours arriver .. pas simple comme équation …

  2. annickemmanuel dit :

    Promis, maintenant au surf sur internet je chausse le leash mais j’enlèverai le gilet de sauvetage et le casque 🙂
    Emmanuel

  3. vaatoru dit :

    Le gilet permet de récupérer une personne assommée ou inconsciente (hydrocution). Tu as beau être juste à côté si elle coule à pic c’est fini.
    La couronne de retournement n’est pas indispensable si on navigue à plusieurs, seul c’est par contre essentiel (personne ne te sortira la tête de l’eau !)
    L’exemple des polynésiens n’est pas terrible : On déplore des morts régulièrement, parfois des biens trop jeunes, parcequ’au retournement d’une pirogue le gars à coulé à pic.
    Personnellement , j’exige un gilet pour toute personne qui prend l’eau avec moi et je refuse de démarrer avec un récalcitrant.
    Les règles « modernes » de sécurité ainsi que le nouveau matériel sauve des dizaines de vies de pros et plaisanciers tous les ans.

    • pinkandy dit :

      le gilet d e flottaison sans le retournement est largement insuffisant pour assurer une sécurité absolue contrairement a ce que l’on veut faire croire . seul c’est insuffisant .. tu le dis toi même ..

      remonter a bord de son kayak une personne assommée je ne vois pas comment … ni surtout comment lui prodiguer des soins , ou même le ramener a terre , a moins d’être assisté par un zodiac ou autre embarcation motorisée et large , comme pour ‘l ensemble des compétitions et raids cotiers , mais c e n’est pas la pratique commune .

      la pirogue , souvent c’est par le balancier et flotteur qu’ils sont tapés et assommés , tres probablement .. pour le surf dans les vagues , pouvoir plonger est une grande sécurité , aucun surfeur n’aura a l’idée de porter un gilet qui l’empêche de plonger sous une déferlante .

      exiger un gilet est un choix qui est personnel ou obligé par une pratique de groupe avec moniteur assumant des responsabilités , dans un cadre fédéral ou de club

      si les règles modernes impliquent de naviguer a plusieurs , je serais contre par définition , il faut laisser une part de liberté sur l’eau , en Angleterre aucune obligation ni immatriculation pour les kayaks et pourtant malgré des conditions plus dures , le s accidents ne sont pas plus nombreux , question d’éducation et surtout bien sur de connaissance du milieu.
      savoir ne pas naviguer quand les conditions ou sa propre forme physique n’y sont pas , c’est une bonne façon d’éviter les problemes .

      le dernier décès en kayak en Bretagne , on a retrouvé le corps d’un coté avec le gilet et le bateau d’un autre , cela tend a dire attention en solo gros risques , oui mais lorsque je lis les récits de kayakistes en hiver sans combi néoprene dans des eaux a 12 ° , même avec une assistance extérieure certain sont rentrés en hypothermie , et en groupe .. gilet ou pas la mort viendra vite , la combinaison doit elle être rendue obligatoire ? non mais je pense sage d’en porter une des lors que les conditions d e mer peuvent entrainer une immersion …

      la sécurité est le serpent de mer , a vouloir faire croire que des activités d e pleine nature sont sans danger , on suréquipe sans souvent chercher dans le détail ce qui aide ou pas , vendre des gilets sans retournement est une abhération a mon sens .

      si tu regardes les photos , dans les conditions que je considere comme fortes je porte néanmoins un gilet standard , visible .

      la ceinture de sécurité sauve des vies , l’ABS sur les voitures aussi , mais il faut bien voir que le nombre d ‘accidentés décroit peu .. pourquoi ? simplement parce que tous les artifices qui rendent les véhicules plus surs entraînent aussi une utilisation plus engagée ,vitesses excessives , accélération butales , freinages tardifs … d es tests sur des chauffeurs d e taxi l’avaient démontré ! ceux qui étaient équipé d’ABS roulaient plus vite que les autres une fois au courant de cet équipement sur leur auto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 484,452 hits
%d blogueurs aiment cette page :