du vadrouilleur au trimaran stage 4

bon c’est pas tout ça mais une fois en forme il faut stratifier !…

Donc tissu 220gr/m2 + tissu de finition 120gr/m2
Résine Résoltech environ 1kilog par coque ( résine + durcisseur ).
matériel nécessaire
-rouleau patte de lapin
-scotch emballage
-balance précise
-pinceau
-acétone
-sacs poubelles
-masque a gaz / poussières

Je mouille le pain de mousse a la résine , au rouleau patte de lapin , puis ensuite je drappe avec le 220gr.

Enduction de l’ensemble , puis pose du deuxieme tissu de finition . il est préférable de bien tendre les tissus pour éviter les plis .

Dit comme ça c’est vite, fait mais en fait le fond d’une coque c’est environ une heure .
Après quatre heures environ on coupe le surplus de tissu ( la consistance est dite au cuir ).

Ensuite chauffage a 25 ° pendant 7 a 8 heures , ensuite je laisse redescendre la température doucement et le lendemain c’est fait .

Le lendemain léger ponçage des plans de joints , puis enduction du pont et pose des tissu idem la coque .

On répète sur le deuxième flotteur et déja une semaine est passée ou presque !
il est nécessaire ensuite de poncer le plan d enjoint entre la coque et le pont , le recouvrement est d’environ 5cm sur toute la longueur . on obtient ainsi une bonne tenue de l’ensemble .
Pour obtenir une surface propre il y a deux options :
-Glaçage à la résine directe sur le tissu
-Ou ponçage au préalable ;

pour ma part c’est cette deuxième option donc masque à poussières car c’est très volatile .
Quatre heures plus tard et un mal à l’épaule dû au ponçage à la main , c’est propre .

une bulle sur le pif m’a contraint a une petite retouche …

Reste à poser une couche de finition en résine au pinceau laqueur ( glaçage ) ensuite un ponçage à l’eau permettra d’obtenir une surface correcte prête à peindre ( ou presque).
Restera ensuite à positionner les fourreaux de traverses sur les coques et sur le kayak . Opération délicate car l’alignement déterminera la facilité de montage de l’ensemble

to be continued :-): http://wp.me/pjeym-y4

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , ,
Publié dans bricolages et bidouilles, kayak a voile, Uncategorized
2 comments on “du vadrouilleur au trimaran stage 4
  1. Fabien dit :

    bonjour
    Est-il possible de connaitre le matériel employé pour la mise en forme des flotteurs ??.
    Merci
    FAB

    • pinkandy dit :

      bien que je pense que cela se voit assez bien sur les photos 😉

      un ou plusieurs « surform  » genre de tape a gruyère ..

      scie a bois denture fine et lame assez rigide pour éviter de partir en vrille avec la coupe et sortir des équerrages .

      papier abrasif sur cales en bois ou et en mousse , a défaut prendre des morceaux de polystyrène dans les chutes ..
      voili voila ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 472,215 hits
%d blogueurs aiment cette page :