du vadrouilleur au trimaran stage 5

Mise en place des fourreaux de traverses

Les deux coques sont posées parallèles sur des trétaux .

Les ponts sont placés de niveau
Le fourreau est conformé par le tube alu en intérieur pour éviter toute contraction lors du séchage du stratifié ( rétreint possible)

Une fois les fourreaux placés a bonne distance , ils sont immobilisés sur les trétaux avec les coques pour éviter tout déplacement .

Un mix microballon de verre et résine époxy est réalisé pour obtenir une pate assez compacte .
Cette pate sert de calage et de colle .

Ensuite , et ensuite seulement on découpe les tubes polyester , pour séparer les deux coques .
De cette façon les tubes sont rigoureusement paralleles entre eux , pour l’avant et ‘larriere .

Une stratification vient renforcer l’ensemble et assurer un lien durable avec le pont.
trois couches de 220gr/m2 et une de 450gr /m2
apres séchage complet ( 48 heures , on détoure ce qui n’a pu être coupé au cuir pour des raisons d’horaire .. et là on regrette car c’est tres long .

Enfin on présente coques et traverses sur le bateau . Une vue de l’ensemble redonne du coeur a l’ouvrage .

Et puisque l’on en est aux choses désagréables , un ponçage a l’eau des coques est entrepris .

Prochaine étape shape , positionnement collage et stratification des supports de traverses sur le pont du vadrouilleur .

suite http://wp.me/pjeym-yl

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , ,
Publié dans bricolages et bidouilles, kayak a voile, Uncategorized
Blog Stats
  • 498,133 hits
%d blogueurs aiment cette page :