Du vadrouilleur au trimaran, stage 7

-Mise en place par collage époxy + microballon des tubes de traverses .
vérification du niveau

lissage des débordements
stratification par trois couches de satin de 280gr/m2

mise au « four» , un peu court il faut improviser 😉
Cuisson 6 heures à 30°
Coupe des débords
Encore du ponçage ..
Montage et fixations de la traverse sur le bateau ; une bonne chambre a air comme les polynésiens modernes

Présentation du gréément sur le bateau assemblé provisoirement .dans les rafales le mat déverse bien , c’est de bon augure , vu le vent violent je me suis abstenu d enlacer le geneaker 😀

Ça prend forme , j’ai hate de le mettre à l’eau .. Mais il reste encore a glacer les ponts des flotteurs et les ajouts sur le pont du Vadrouilleur , mastiquer les manques , et mettre en place les fixations des flotteurs sur les traverses .La pose de l’accastillage pour les premiers essais .
La dérive sera placée provisoirement pour définir le centrage optimum , ensuite viendra la peinture du navire !

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , , ,
Publié dans bricolages et bidouilles, kayak a voile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 484,452 hits
%d blogueurs aiment cette page :