Retour vers le Trak mise a jour le 12/07

Après un long temps passé a mettre au point les Yakkair et Nomad , me revoilà libre de mon temps pour profiter de mes autres jouets !

Le Trak nettoyé , et remonté dans le jardin , j’équipe de mes bricolages pour utiliser la spoon .

Deux retours de bas haubans au poste de pilotage , deux palans pour étarquer dans la brise ces bas haubans , et le tour est joué .

rien de tel qu’une petite sortie en groupe pour s’y remettre .

La (re) mise a l’eau est sans surprise , le bateau est stable même apres de longues navigation avec beaucoup plus stable , je ne suis aucunement dépaysé . il file aisément avec un effort a la pagaie faible , la tenue de cap est réglable a l’aide du vérin central , une fois très banané le bateau fait demi tour sur lui même a la façon des play boats .

Un bord trois quart face au vent soutenu ( 20 noeuds ) montre sa neutralité une fois bien réglé , le giron autorise une navigation peu humide , la vitesse comparée a beaucoup plus pointu est loin d’être ridicule . Pour être performant il doit être bien tendu , les vérins latéraux sont la pour cela . la peau résonne alors comme un tambour .

Nous jouons dans la brise avec les voiles , a ce jeu là le Trak est rapide et vif , trop de giron le rend assez volage ce qui est tout a fait compréhensible . Une fois tendu , le cap est plus facile a tenir mais à la voile , je regrette toujours autant l’absence de gouvernail , il est bien possible que de la bricole passe par là .

Sur quatre bateaux , trois participants iront gouter l’eau salée , manque d’expérience pour les uns , et un peu d’inattention pour l’autre .

le Trak est bas sur l’eau ce qui lui assure une prise au vent minimaliste bien agréable dans ces conditions . 

le Delphin de Pierre semble offrir plus de surface exposée .

Je navigue sans serrer les fesses , tranquille dans mon Trak 😉

Naviguer en solo est une autre activité , pas de partage immédiat ici , juste le plaisir de naviguer , un peu égoïstement il est vrai … un pas vers le training physique plus que vers le plaisir de partager c’est ce que je ressens  .

Si je fais un petit bilan du bateau , je dirais que

  • Le bateau est léger , 21 kilogs
  • Le bateau est facile d’accès .
  • Il s’ajuste aux conditions avec un peu d’habitude .
  • Les vérins originaux devenus défectueux ( fuite d’huile )  ont été remplacés par le constructeur en garantie et expédition UPS , pas possible d’assurer mieux un SAV .
  • Il nécessite un entretien rigoureux , rinçage et stockage sec après chaque sortie seront les gages d’un bon vieillissement .
  • Comme tout le monde je suis avide de nouveautés , et après avoir survolé le web , franchement je ne trouve pas mieux , ni moins lourds a taille égale .
  • en conclusion ,

Il serait vraiment ridicule de changer pour moins ajustable car c’est là le point fort de ce bateau d’exception , on peut surfer , tracer la route ou le mettre dans la voiture , imbattable

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , , , , ,
Publié dans essais de kayaks, kayak, kayak a voile, spoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 472,358 hits
%d blogueurs aiment cette page :