essai : le Sprinter de Ocean kayak. maj 6/02/ 2012

Premiers pas avec le Sprinter de Ocean kayak.

J’avais été déçu par le GURU qui était dit stable pour un surf ski et qui m’en avait dégouté ..

Cependant ce concept de bateau me tentait toujours alors cette fois j’ai écouté les conseils des Néozélandais et des US guys , pour mon choix  de surf ski « débutant »

voici donc le Sprinter :

SOT donc autovideur , simple d’utilisation  l’image de ce type de bateau est pénalisé par le nombre de kayak lourds et peu performants mis sur le marche , mais ici c’est un autre monde .

 Pas de gros compromis ,les entrées d’eau sont fines ,  le bateau est effilé , 515 cm de long pour un bau maxi de 53cm ; pour un peu ce serait les dimensions d’un kayak de mer  .La comparaison s’arrête là , la distribution des volumes est tournée vers le surf sur la houle , les lignes sont tendues mais cependant pleines aux extrémités , sans exagérations . Cette forme confère au bateau une bonne stabilité secondaire .

A réception du bateau , je suis un peu déçu par la mauvaise protection de l’emballage qui a  rendu l’ âme dans le transport ; le bateau présente deux griffures sur lesquelles les copeaux sont encore présent . mauvais point pour canoé shop sur l’emballage .

Le gouvernail est bien empaqueté et placé dans le caisson arrière .

Il manque également les lignes de vies, et les lignes de montée et descente du gouvernail …

On s’adapte et on accastille par soi même .

Le bateau est équipé d’une trappe arrière ovale qui permet un accès et un stockage non négligeables en volume . Un emplacement est prévu sur l’avant pour une trappe équivalente mais elle n’est pas placée en série .

Quatre orifices de vidange sont répartis dans le cockpit , deux dans le siège et deux en avant des pieds .

Le système de pédalier est assez sympa avec un réglage simple rapide et efficace mais vu mes possibilités physiques il me faudra le changer ..

Sur l’eau le bateau montre un rocker modéré mais présent

Une fois installé et les cale pieds réglés la sensation d ‘instabilité est modérée , l’appui qui vient assez vite a la gite est rassurant et évitera certainement des baignades ..

Dès le premier coup de pagaie le bateau accélère bien , sans le gouvernail il reste curieusement manoeuvrant .

Une fois le gouvernail en bas , il file droit et est peu sensible au clapot.

Je note une vitesse de croisière dans le clapot d e 8km/h sans trop forcer , un petit sprint à fond me monte a 11 km/h .

Afin de m’assurer au bateau je  rentre à la plage sur ste Marguerite pour bricoler un leash

J’en profite pour manger un bout , en travers du bateau les pieds dans l’eau je me laisse dériver, vraiment plaisant .

Une fois sur le Batéguier , spot de surf du coin , les vagues ne dépassent pas un mètre et sont très belles . je m’essaie une deux fois , puis durant une heure et demie je surfe , réalise des sorties en travers , des descentes en diagonale de la vague avec un contrôle qui me semble aisé , grâce au moulage du siège sur la partie arrière qui permet de se coucher en arrière et éviter l’enfournement . Et je ne suis pas passé a l’eau !… Je rentre en observant les fonds l’eau est d’une clarté inimaginable je survole les bancs de poisson ,j’observe  les saupes qui broutent dans les algues ,je rêvasse sans aucun stresse du déssalage , il sera possible de prendre des photos etc ..  je traverse nonchalamment a un petit 6km/h sans forcer aucunement .

deuxieme essai , palonnier modifié ..

mouré Rouge , vent d‘Est , mer agitée .

De belles séries de vagues viennent frapper le haut fond , les SUP sont présents en nombre ; je penche pour la vague a droite , moins fréquentée car un peu moins pentue ; malgré cela mes départs sont francs et le bateau répond bien au déplacement du poids et au palonnier .

certaines vagues déferlent assez loin ce qui me pousse a franchir un beau rouleau , franchissement pour le moins humide !

Les surfs se succéderont a une bonne cadence pendant les deux heures de ma navigation . aucune chute … et de belles sensations. une impression de souplesse dans le comportement du bateau qui est sans conséquences ..

reste a le tester sous voile Spoon ce qui ne saurait tarder  🙂

Essais a la voile Spoon réalisés , avec de surfs sympas , pas encore dans la grosse brise mais déjà prometteur .

Quelques modifs sur le système de bas hauban m’ont permis de stabiliser la voile lorsque le vent relatif vient de face ( surf supérieur en vitesse au vent réel ) visible sur les vidéos .

L’ajout d’un dossier basculant devrait améliorer  le confort en transition ( mon dos me dira merci ) pour atteindre un spots de surf , reste a tester cette dernière amélioration

La trappe avant devrait arriver ces jours ci elle a du venir directement de Nouvelle Zélande !

deux vidéos ..

AU SURF

  • Conclusion après ces essais  :j’ai trouvé le bateau que j’attendais pour le programme surf et training et bien sur « kayaksailing »
  • Suffisamment stable pour ne pas baigner pendant des semaines de progression ,
  • Possibilité de remonter à bord très facilement
  • Confortable avec une inclinaison du buste sur l’arrière dans un moulage prévu a cet effet
  • Correctement auto-videur certes un peu d’eau demeure au niveau de s pieds ..
  • En PE donc solide , et d’un poids tout a fait raisonnable , 24 kilos sur mon pèse personne .
  • Peu sujet a l’enfournement .
  • Pour couper court aux impossibilité d’eskimauter avec un tel bateau ..équipé de cales cuisses bien sur !

Bernard a réalisé un essai , et il est convaincu du choix du bateau , lui qui n’avait pas encore navigué en rigide s’est fait plaisir a surfer une heure , enfourner jusqu’au buste et tout ça sans déssaller !

Il m’a rappelé d’ailleurs qu’un dossier serait le bienvenu et il a été entendu !!!

Si après ça il ne craque pas 😉

En bref un beau jouet solide d’un prix abordable 🙂

 

la suite est ici : https://andypink.wordpress.com/2013/08/17/un-bateau-un-bilan-le-sprinter-de-ocean-kayak/

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , , , ,
Publié dans essais de kayaks, kayak, Uncategorized
6 comments on “essai : le Sprinter de Ocean kayak. maj 6/02/ 2012
  1. Astrid dit :

    Super !

  2. pijah dit :

    Hâte de surfer de concert 😉

  3. bluesrock83 dit :

    il a l’air sympa ton nouveau jouet 😉

  4. Bernard Gamus dit :

    Et oui, j’ai craqué…. commande faite ce jour sur NOOTICA… surfs en vue…!

    • pinkandy dit :

      Je suis sur que tu ne seras pas déçu , l’essai était concluant ..

      Je tache de vite me remettre en état pour surfer ensemble !!!

  5. merveilleuse post, merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 472,215 hits
%d blogueurs aiment cette page :