la « R & D » ….

Soit en général  «Recherche & Développement»

Dans le monde actuel , cela se transforme un  peu ..

Si je regarde bien , et avec une grande attention la voile pour kayak d’une enseigne de la grande distribution de matériel sportif , je constate que cela est devenu Recherche du produit bien vendu durant les deux dernières années ,puis  «copycat» du principe !

Effectivement cela est plus simple et surtout moins coûteux .

Légalement c’est autorisé , bien sur ; et quand bien même vous posséderiez un brevet , les frais de défense de celui ci seront démesurés en rapport avec le coût du produit vendu .

On va modifier un peu le produit quand même pour ne pas entrer de plein pied dans la contrefaçon qui elle est mieux protégée .. encore que ..

 

-On conserve la latte périmétrique interrompue pour ne pas entrer dans le brevet de la Windpaddle 😉

-on conserve l’idée du suspentage sur une voile lattée qui est directement issu d e la flip flan . le deux points convergents a la tête de mat montrent bien aussi « l’inspiration » 😀 

-on conserve les deux bras d’écoutes s avec systeme de sanglettes et boucles largables  … 

On ajoute au concept de la voile initiale :

-un système de pliage maison

-trois velcros pour tenir la voile fermée

-on modifie un peu la forme en plan

-on augmente un peu la surface cela devrait permettre un surcroit de puissance a moindre coût

-on élargit la base au contact avec le bateau pour éviter les bas haubans

-on ajoute une latte transversale.

Pour la construction 

– on supprime  les renforts de points d’attache

– on supprime les coutures de suspentes au profit d’un simple noeud

-on supprime la suspente transversale .

-le travail de mise en forme est supprimé aussi au profit d’une surface plane .

-la fenêtre de la voile n’est plus en deux parties mais en une seule , la forme étant plate aucun problème de pinces .

-on supprime les deux bas haubans qui servent à stabiliser la voile latéralement

La aucun doute on a réduit sérieusement le coût de production au détriment d’une multitude de détails issus d’une longue mise au point en navigation .

Si il est sûr que pour les non initiés cette voile ressemble à l’originale , il suffit de regarder d’un peu plus près pour en voir les différences .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Test de cette voile , en statique dans le kayak tout d’abord .

-le système de pliage ( poignée) est accessible à la base de la voile .. mais pas assis dans le cockpit du kayak .En plaçant une rallonge on plie mais de façon incomplète ( photo)

-les velcros de tenue fermée ne sont pas accessibles non plus , la voile restera close ou déployée !…

-la fenêtre est placée trop haut et rend la vision basse très limitée ..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la voile , plus haute vient sur le kayakiste lorsqu’elle se pose sur le pont et empêche de pagayer , même sur un bateau de 5,35 comme le Sprinter …

IMGP6096

En dynamique .

Si l’on fait abstraction de la tenue fermée par les velcros inaccessibles , la voile se déploie seule .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA-la tenue latérale est modeste  , la voile oscille.

-les attaches au bateau composées de sangles larges munies de velcros doubles sont impossible a passer dans les points de fixations de série des kayaks . La pose sur une ligne de vie lorsqu’elle est présente est possible mais peu pratique .

-a chaque montage démontage il faudra enlever l’ensemble des 4  fixations , long et inutile ..

Répartition des contraintes mécaniques :OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une voile c’est une poussée vélique a maitriser  si possible sans déformations ou avec des déformations contrôlées

Sur ce modèle , le porte à faux entre les deuxièmes suspentes en partant du haut et les troisièmes est si important que la latte ploie dans un vent d e seulement 15km/h .

Le positionnement étant choisi pour faciliter le pliage et non pour le rendement de la voile …

Cette déformation entraine un surcroit de creux dans le haut de la voilure pour un aplatissement dans la partie basse , alors que pour des raisons aérodynamiques on rechercherait plutôt l’inverse . ( plus nous avons de poussée dans les hauts et plus le kayak aura tendance a enfourner )

Enfin comme le précise le constructeur cette voile est exclusivement conçue pour le vent arrière ce qui est très restrictif et est une contrainte de ce produit .

Alors elle fonctionne ou pas ?

-bien sur que cela fonctionne  au vent arrière car seule la trainée aérodynamique est utilisée , les écoulements sont turbulents .

-est elle plus pratique = Non

-est elle plus puissante = Non

-apporte-t-elle une nouveauté ? oui elle reprend le pliage de la tente 3’’ mais sans avoir abouti le concept car ce pliage complet est inaccessible depuis le cockpit

-elle coûte moins cher= Oui

-est elle plus esthétique ? je vous laisse juge

la grande distribution dans son ensemble ne recherche pas le produit abouti techniquement et performant mais celui qui permettra les rendements financiers les meilleurs , associés a une bonne campagne promotionnelle .

Le prix est l’argument de vente principal , pas la qualité propulsive ou le plaisir d’utiliser le produit , à vous de choisir .

enfin être copié c’est très valorisant c’est sur on ne copie pas un produit qui ne se vend pas ou est mal conçu … sachant depuis longtemps que cela était inévitable j’ai choisi de développer la «Spoon» en l’améliorant et aujourd’hui le modèle «Ultima» est de loin très supérieur a ce produit , la forme de la voile , la répartitions des tractions , le contrôle de la forme , et bien sur le look n’ont plus rien a voir avec le modèle de base ….toujours avoir un temps d’avance sur la copie 😀

la spoon « Ultima », Trois  années de  développement depuis l’original réalisée pour Bic Sport

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Entendu sur un stand ..

« Le principal n’est pas que l’acheteur utilise le produit mais simplement qu’il l’achète ! »

Simple et évidente logique d’actionnaires 😉

à chacun de choisir son produit en connaissance de cause 😉

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans flip-flap, kayak a voile, spoon, Uncategorized
11 comments on “la « R & D » ….
  1. Exo dit :

    Bonjour, cette spoon ultima est elle un prototype ? Un article en vente ( si oui, où se la procurer ?).
    Merci.

    • pinkandy dit :

      pour l’instant pas encore commercialisée elle est en test sur plusieurs bateaux , une petite dizaine .. probablement pour la saison 2014 ..

      • gcj dit :

        En 2015, l’Ultima est-elle produite et commercialisée?

      • pinkandy dit :

        non elle est restée a l’état de présérie reistreinte .. désolé .

        il reste que certaines modifications a partir de la voile d’origine sont possible ( il faut disposer d’une machine a coudre) si cela vous intéresse , dites le moi 😉

  2. gcj dit :

    Merci de la proposition, mais je n’en suis qu’à la recherche du kayak. Mais dans quelques mois, la voile sera à l’ordre du jour.

  3. Olivier dit :

    Bonjour,

    Je serais intéressé de connaître les modifications que l’on peut apporter à cette belle aile pour l’améliorer.
    J’ai entendu parler notamment d’un déport du réglage de la tension des bas-haubans au niveau du siège afin d’affiner en navigation l’orientation de l’aile pour prendre le largue ?

    Je suis preneur de tous les petits bricolages qui pourraient permettre d’optimiser cette voile déjà très amusante à utiliser 🙂

    Merci d’avance

    • pinkandy dit :

      pour une aile de séie le premier point est d’ajouter une suspente de chaque coté en partie basse , cela augmente la puissance ede façon significative .

      ensuite effectivement le fait de faire un retour vers le poste de pilotage pour la tension d e s bas haubans est un plus et autorise un meilleur vrillage en condition de vent de travers . il est possible de le faire avec une sanglette identique ausx écoutes ou avec du bout et des poulies comme sur les photos d e la spoon ultima .. sur le Islay 😉

      • voisinoli dit :

        Ok, je viens de trouver la photo du Islay (je l’avais déjà vue, mais sans zoomer pour voir les détails :p).

        Le système de poulies me plaît énormément; c’est simple mais je n’y aurais jamais pensé: les sangles des bas-haubans sont coupées puis recousues sur elles-mêmes après y avoir passé les boucles des poulies; côté navigateur, les bouts sont maintenus avec des taquets j’imagine?

        Ok également pour l’ajout des suspentes, qui sont juste au-dessus des fixations des bas-haubans. La longueur doit être precise ? La puissance est meilleure parce que la voile est davantage maintenue, donc plus « tendue » ?

        Désolé pour toutes ces questions un peu idiotes, mais je prends tellement de plaisir depuis deux ans avec mon Nomad et cette voile, alors si je peux en prendre encore plus, c’est le pied.

        Merci pour tout 🙂

      • pinkandy dit :

        il n’y a pas de questions idiotes ce qui l’est est de ne pas demander et dire n(importe quoi 😀

        le principe du retour aux taquets est effectivement mon choix pour un rigide . pour un nomad j’utilise pluot une sangle de même type que pour els « écoutes » plus facile a fixer sur les anneaux de la ligne de vie par exemple ..
        les suspentes basses limitent la déformation de la voile , elle se tient rigide plus droite donc plus propulsive elle d’effece moins dans les risées . leur longueur est adaptable par essais successifs il suffit simplement de placer un nouveau point d’attache de chaque coté de la bas e du fourreau .. ..

  4. voisinoli dit :

    Bonjour,

    Utilisant cette aile (la vraie bic) dès que le vent pointe son nez sur mon littoral varois, je serais assez intéressé de connaître les modifications que l’on peut apporter afin de l’optimiser.

    J’ai notamment entendu parler d’un déport du réglage des bas-haubans au niveau du siège, afin de pouvoir modifier l’orientation de la voile facilement quand on est sur l’eau, permettant une navigation plus au grand largué ?
    Il doit certainement y avoir d’autres petits ajustements, même si telle quelle, la voile est déjà très amusante!

    Merci d’avance!
    Olive

Commentaires fermés

Blog Stats
  • 498,558 hits
%d blogueurs aiment cette page :