Du vent tout çà !

En parcourant le web  ici ou la , je lis des choses qui me semblent tellement irréelles , qu’un peu de bon sens devrait pouvoir aider  à s’y retrouver ..

Le vent est mesuré par le biais d’une échelle «Beaufort» pour les marins s’entend .

il s’exprime en Noeuds ou en km/h ou encore en m/seconde , selon les pratiques .

En terme marin on parle en noeuds , mais pour une meilleure compréhension souvent en km/h pour les kayakistes comme les randonneurs

Il s’agit d’une moyenne mesurée et non d’un maxima, et elle peut être dépassée de 40%, cela est admis , dans les rafales.

Une échelle comprend des barreaux , çà tout le monde le sait .. Par contre ce qui est important voire très important c’est la fourchette  de ces barreaux .

Souvent entendu dans les propos de  pratiquants par un force 5 a 6 or il est évident qu’avec des fourchettes pareilles ( soit 29 a 49kmH + 40% en rafales soit  69km/h ) on nage en plein délire …entre 29 et 49 il y a déja un monde mais la avec 69km/h on dépasse  du simple au double !

On ne donne jamais une fourchette entre deux moyennes c’est a dire entre deux forces Beaufort c’est simplement une règle de bon sens .

Pour s’y retrouver en visuel , quelques moutons annoncent un vent approximativement de force 4 , soit 20 a 28km/h.

L’autre façon de procéder est de mesurer les forces en présence ( vitesse de vent ) avec un anémomètre ,on annonce alors les molles et les rafales mesurées qui peuvent effectivement passer de 30 a 50km/h

Si je lis avis de  vent de force 5 => entre 29 et 38 km/h .

Il est certain que l’état de la mer sera différent a une extrémité de la fourchette si l’on considère le vent comme stable ..Selon la durée de l’épisode venteux qui a précédé ou pas , les vagues ou une houle pourront être formées

A moi donc en chef de bord raisonnable de décider si j’y vais ou pas .

l’observation et les conseils des marins du cru peuvent aider .

Je ne dois pas oublier non plus que la trainée aérodynamique est proportionnelle au carré de la vitesse et non a la vitesse du vent elle même .

L’augmentation d e surface compte pour une unité et la force du vent pour son carré . On comprend alors très bien que la trainée du bateau a certes son importance, mais moins que la précision de la force du vent .

le calcul de trainée => 1/2 de ro (densité de l’air) x S ( surface exposée) x V (vitesse du vent) au carré .

En groupe c’est le plus expérimenté qui sera tenu responsable si jamais la sortie se termine de façon dramatique ce point n’est pas a négliger .

Il est a noter que le relevé de  mesure du vent se situe a 10m du niveau de la mer . il est vrai qu’avec les phénomènes de marées cela est parfois distendu .. Mais il faut bien disposer d’un protocole standardisé .

Pour la hauteur des vagues il existe aussi d es mesures et même une échelle «Douglas» je vous glisse les lien professionnels suivant :

http://www.shom.fr/les-activites/activites-scientifiques/oceanographie/houle-vagues-et-littoral/mesure-des-vagues/

Comme l’indique le shom, la hauteur n’est que l’un des paramètres .

et très intéressant aussi issu du document de Port la Foret :

echelle_beaufort_et_etat_de_la_mer

Et maintenant en kayak comment interpréter ces données brutes : aujourd’hui force 5 sur le plan d’eau ..

Ben oui mais quel plan d’eau ?rivière  lac , baie abritée ou cote sauvage exposée aux vents?

Le type d’embarcation , l’expérience du pagayeur seront déterminants dans la sortie .

il devient donc impossible de conseiller a quelqu’un de naviguer ou pas dans telle ou telle conditions !

Un kayak , embarcation très légère et offrant une prise au vent importante compte tenu de son faible «pied dans l’eau» sera fortement impactée par sa trainée aérodynamique , c’est a dire que face au vent tout va bien , vent de cul c’est encore mieux ( sauf si çà vous même au large ou sur les rochers) ! Pas besoin de pagayer si ce n’est pour maintenir une trajectoire  .

On atteindra même possiblement la vitesse critique du kayak ( hors surf , le surf n’augmentant  que peu la donne d’ailleurs a ces vitesses ), à moins d’être un expert et de tracer en travers d’une vague en réalisant alors un Surf en diagonale et momentané ;par exemple si la vague se déplace a 20km/h ce qui est rapide , et si l’on est capable d e la prendre a 45° on ira 1,414 fois plus vite soit 28km/h . ( rappel: on ne parle pas d’une vague qui déferle mais bien d’une houle ).

Les experts du Surfski atteignent des moyennes de 20km//h sur des longs downwind ce qui est sensiblement la vitesse du train de vagues.

Là ou çà va méchamment se gâter , c’est aux autres allures qui deviennent parfois totalement impossible à tenir car la poussée vélique s’ajoutera à une poussée hydrodynamique alternativement sur la partie la plus exposée dans la houle .

en vent et vagues de tois quart arriere :  Quand votre étrave atteint le sommet de la vague le vent la pousse a l’abattée , et quand c’est l’arrière qui est rattrapé par la vague vous partez a l’auloffée

C’est pour cette raison que je conseille un gouvernail sur un kayak .

Que les puristes s’offusquent ne me dérange pas , giter avec un kayak possédant une prise au vent importante pour maintenir le cap dans de la grosse houle relève du numéro d’équilibriste , et personne ne conteste que l’ensemble des surfskis possède un gouverbail qui plus est suspendu pour un meilleur rendement .. .

Il est possible avec un bateau très bas sur l’eau de repousser un peu ces limites , mais cela demande un entraînement assidu  .Cela est réservé aux experts que tous nous admirons .

Pour ma part et sur des plans d’eau connus je préfère partir face au vent , en prenant bien sur les prévisions de la journée , chez nous il est fréquent d’avoir une renverse de vent d e 180° dans la journée ..

Sur un plan d’eau inconnu si la prévision annonce un 5 Beaufort je m’abstient ( en mer ).

Ce petit post simplement dans le but de tenter d e vous éviter une grosse galère inspirée par des commentaires d’une objectivité incertaine , certes pas dans l’intention de nuire, mais simplement par méconnaissance des moyens de mesure actuelle et en faisant probablement confiance a son instinct pour évaluer la force du vent comme souvent aussi en planche a voile , en kite surf pour elsquels 30 noeuds est aisé a maitriser .. etc .

Un anémomètre est un outil qui est étalonné pour une force de vent donnée , un anémomètre destiné au parapente sera probablement pris en défaut dans des vents supérieurs a 70km/h et inférieurs a 5 km/h mais a t on besoin de précision a ces stades ?

Tout instrument de mesure possède des limites au delà desqelles il devient moins précis . dans notre cas l’important est d’avoir un outil de référence a utiliser cela nous confortera dans nos choix peu importe alors qu’il soit imprécis a +/- 4% il le sera de façon constante .

Par contre comme pour mes manomètres chinois il y a a boire et a manger en termes de qualités .. a vous de décider quel prix vous voulez y mettre .

un anémo correct oscille entre 70 et 190 euros pour un modele a main réputé a coupelles

Ah si j’avais failli oublier ; un kayak en catégorie C n’a JAMAIS  été testé par son fabriquant dans les conditions décrites ,(force 6 et creux etc…)  il l’affirme sans avoir a le prouver que le bateau meut résister à ces conditions pour autant que le matin soit expérimenté .Si par la suite l’usager pense avoir été trompé, et  peut le prouver ,alors  le constructeur pourra être mis en cause , si faire travailler des avocats vous tente 😉

Publicités
À propos

une passion pour le kayak et les engins a propulsion naturelle : propulsion humaine , vent ..

Tagged with: ,
Publié dans découverte du kayak, humeur, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Blog Stats
  • 472,215 hits
%d blogueurs aiment cette page :